•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sonia LeBel veut mieux encadrer la DPJ

Sonia LeBel au micro.

Sonia LeBel lance sa campagne électorale dans Champlain.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Champlain, Sonia LeBel, a officiellement lancé dimanche matin sa campagne électorale. Comme première promesse de campagne, l'ex-procureure de la Couronne a choisi un combat en terrain connu en promettant d'agir pour mieux protéger les enfants de la Mauricie.

Lors de son allocution dans son bureau de campagne à Trois-Rivières, Sonia LeBel a rappelé d'emblée l’enquête déclenchée par la Commission des droits de la personne et de la jeunesse sur les services offerts aux enfants placés en famille d'accueil en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Cette enquête a été lancée dans la foulée d’un jugement sévère de la juge Marie-Josée Ménard à l’endroit de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Elle reprochait à l’organisme d’avoir laissé pendant des ans deux enfants dans une famille d’accueil où ils étaient victimes d’abus.

« Je pense que c’est une question majeure pour tout le monde, dit Sonia LeBel. C’est une question qui est ressortie dans les tribunaux dernièrement, dans les journaux, parce qu’il y a des juges qui ont été obligés de remettre des enfants dans des situations qui n’étaient pas nécessairement optimales. Parce que la DPJ, pour des questions de bureaucratie, de délais administratifs, n’avait pas été en mesure d’agir. »

La candidate promet qu’un gouvernement de la CAQ s’attaquerait à la « sur-bureaucratisation » de la DPJ.

« Ce qu’il faut faire, c’est faire preuve de leadership, dit-elle. Il y a un manque de ressources, de la lourdeur administrative, ça prend du support psychologique pour les travailleurs sur le terrain. »

Sonia LeBel enlace une femme.

Sonia Lebel rencontre des militants lors du lancement de sa campagne.

Photo : Radio-Canada

Sonia LeBel, ministre de la Justice?

Alors que la Coalition avenir Québec et le Parti libéral du Québec ont déjà désigné quel candidat serait à la tête du ministère de la Santé dans leurs gouvernements respectifs, Sonia LeBel affirme qu’elle n’a pas été approchée pour diriger un hypothétique ministère de la Justice si la CAQ était portée au pouvoir.

« Ce que je peux vous dire, c’est que la justice m’intéresse. Que ce soit comme ministre, comme députée, comme intervenante autour d’une table, la justice va toujours faire partie de ce qui teinte mes propos. »

Lundi, ce sera au tour du candidat caquiste dans Maskinongé Simon Allaire de lancer sa campagne en Mauricie.

Mauricie et Centre du Québec

Politique provinciale