•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Happée par un train, une adolescente donne ses organes en mémoire des Broncos

Une jeune femme assise dans une grange en bois tient quatre chatons dans ses bras.
Kailynn Bursic-Panchuk voulait toujours aider les autres, racontent les membres de sa famille, c'est pourquoi elle souhaitait donner ses organes. Photo: Kailynn Bursic-Panchuk/Facebook

Une adolescente de 17 ans mortellement happée par un train le week-end dernier accomplit malgré tout son rêve de sauver des vies en donnant ses organes.

Kailynn Bursic-Panchuk avait choisi de poser ce geste après l’accident qui a coûté la vie à 16 membres de l’équipe de hockey des Broncos de Humboldt en avril 2018.

Malgré sa mort tragique, l’adolescente est aujourd’hui la fierté de sa famille.

« Elle était une jeune femme extraordinaire et elle nous manquera énormément », confie sa tante, Sonja Bursic Goff, « mais nos coeurs sont soulagés en sachant qu’elle a pu donner ses organes pour aider les autres comme elle le voulait ».

Une volonté ferme

Après l’accident des Broncos, Kailynn Bursic-Panchuk avait indiqué à ses parents qu’elle souhaite donner ses organes et qu’elle attendait d’avoir l’âge légal pour donner du sang.

C’est une collision avec un train près de la cour de triage au sud-est de Weyburn qui a donné à la jeune femme l’occasion d’exercer sa générosité.

Après l’accident, Kailynn a été conduite à Regina pour être opérée d’urgence. Son état était critique et elle était sous respirateur.

Une chance sur un million

Avant sa mort, elle a pu donner son foie et ses reins. Une chance inouïe, selon sa mère, Sandra LaRose, puisque la compatibilité des reins entre un donneur et un receveur d’organes est minime.

Sa tante, Sonja Bursic Goff, espère quant à elle que l’abnégation dont a fait preuve Kailynn en convaincra d’autres de faire, eux aussi, « ce merveilleux don de vie ».

Saskatchewan

Engagement communautaire