•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Meute manifeste devant les bureaux de Philippe Couillard à Saint-Félicien

Un membre de la meute en moto

Des membres de La Meute manifestent samedi devant les bureaux du premier ministre Philippe Couillard à Saint-Félicien.

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Meute s'invite dans la campagne électorale. Une trentaine de membres de ce groupe identitaire de droite ont manifesté samedi devant les bureaux du premier ministre sortant et chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, à Saint-Félicien.

Après être arrivés sur place en convoi, les membres de La Meute ont distribué des tracts pour informer la population sur leurs différentes revendications.

Ils souhaitent entre autres la reconnaissance de la laïcité ainsi que la promotion de la culture québécoise et dénoncent aussi l’immigration illégale.

Les membres de La Meute avec des drapeauxAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Meute a manifesté à Saint-Félicien

Photo : Radio-Canada / Claude Bouchard

Nathaly Tremblay, chef du secteur de Dolbeau et des environs, se défend de propager des idées racistes.

On n’est pas racistes, pas du tout. Ça, c'est super important. Tout ce qu'on veut, c'est faire valoir notre culture.

Nathaly Tremblay, chef du secteur de Dolbeau et des environs

Cette manifestation est l’un des 17 rassemblements organisés simultanément par le groupe identitaire de droite un peu partout dans la province samedi.

« Ça représente 40 000 membres donc on a une importance. On est à la grandeur de la province et on est à prendre au sérieux », précise Nathaly Tremblay.

Dans le cadre de la campagne électorale, La Meute souhaite un débat sur l’identité et une définition de la nation pour chacun des partis politiques. Les membres demandent aux députés de travailler pour les électeurs et non pour une ligne de parti.

Ils revendiquent aussi la réforme du système électorale et l’interdiction de la burqa et du niqab.

Philippe Couillard a réagi à ces manifestations, en précisant que La Meute n’était pas invitée à se faire entendre dans la campagne.

On va accueillir les gens qui souhaitent unir les populations, pas ceux qui veulent les diviser et attiser les différences entre les gens. Nous, on veut unir les gens.

Philippe Couillard, chef du Parti libéral du Québec

Après une heure à scander des slogans, les membres de la meute sont repartis dans le calme.

D'après les informations de Claude Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !