•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le candidat du Parti vert dans Trois-Rivières offusqué d'être exclu d'un débat électoral

Adis Simidzija dans un café de Trois-Rivières.

Le candidat du Parti vert dans la circonscription de Trois-Rivières, Adis Simidzija, dénonce le fait qu'il ne soit pas invité à un débat auquel participe les quatre autres partis.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le candidat du Parti vert du Québec dans la circonscription de Trois-Rivières, Adis Simidzija, dénonce son exclusion du débat électoral organisé au Cégep de Trois-Rivières par l'Association générale des étudiants.

Les représentants du Parti libéral du Québec (PLQ), du Parti québécois (PQ), de la Coalition avenir Québec (CAQ) et de Québec solidaire (QS) vont participer à cette rencontre le 11 septembre.

L'Association étudiante a offert à Adis Simidzija d'installer un kiosque à l'extérieur du lieu du débat pour faire valoir ses idées, mais le candidat préfère participer aux échanges.

Qu’on ne me dise pas : ”On va t’offrir un kiosque”, je n’ai rien à vendre, je ne vends pas des idées, moi!, a déclaré Adis Simidzija.

Je pense que j’ai des idées novatrices à apporter et ne pas considérer ma voix, c’est antidémocratique.

Adis Simidzija, candidat du Parti vert dans la circonscription de Trois-Rivières
Pancarte du candidat sur un poteau au centre-ville; on y voit une caricature du candidat qui porte la planète Terre sur son dos.

Pancarte électorale du candidat du Parti vert du Québec dans la circonscription de Trois-Rivières, Adis Simidzija.

Photo : Radio-Canada

Notre dossier sur les élections provinciales 2018 au Québec

L'association étudiante va reconsidérer sa décision

L’Association générale des étudiants du Cégep de Trois-Rivières (AGECTR) affirme qu'elle a seulement invité les quatre partis représentés à l'Assemblée nationale, entre autres pour une question de temps; le débat doit durer au maximum 1 h 30.

L'AGECTR a toutefois promis de reconsidérer la question.

On va refaire une rencontre en conseil exécutif, on a convenu entre nous qu’on va faire une réunion extraordinaire pour revoter sur l’enjeu, affirme le vice-président aux affaires politiques, Joey Blais.

Les deux représentants de l'association étudiante devant le cégep de Trois-Rivières.

Le président de l'Association générale des étudiants du Cégep de Trois-Rivières (AGECTR), Yury du Bois De Nevele, (à gauche) et le vice-président aux affaires politiques, Joey Blais, (à droite).

Photo : Radio-Canada

Un conflit d'intérêts?

Adis Simidzija va plus loin et accuse l'organisateur de l'événement, Joey Blais, de conflit d'intérêts, puisqu'il est aussi président de la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec.

Cependant, le président de l'AGECTR le défend en rappelant que l'organisateur du débat ne prend pas de décision seul.

C'est une décision qui vient du conseil exécutif, c'est le conseil exécutif des étudiants qui a pris cette décision.

Yury du Bois De Nevele, président de l'Association générale des étudiants du Cégep de Trois-Rivières (AGECTR)

Le conseil étudiant tiendra bientôt une séance extraordinaire pour déterminer s'il accueillera ou non le candidat du Parti vert lors du débat du 11 septembre.

D’après les informations de Claudie Simard

Mauricie et Centre du Québec

Politique provinciale