•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La santé et le logement des aînés au coeur du deuxième jour de la campagne

Brian Galant s'est arrêté à l'hôpital de Fredericton, vendredi matin, pour annoncer qu'un gouvernement libéral poursuivrait les dépenses en infrastructures dans les hôpitaux.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Radio-Canada

Les thèmes de la santé et des aînés sont au coeur de la deuxième journée de la campagne électorale au Nouveau-Brunswick.

Le chef libéral, Brian Gallant, a d'abord tenu un point de presse devant l'hôpital Dr Everett Chalmers de Fredericton, vendredi matin. Il a promis que les libéraux poursuivraient, s'ils sont réélus, des investissements de 100 millions de dollars par année dans les hôpitaux. Cet argent servirait à acheter de l’équipement et à moderniser des installations.

Le budget d’immobilisations 2018-2019 présenté l’automne dernier par son gouvernement sortant annonçait déjà la somme de 99,9 millions de dollars afin de poursuivre des travaux d’agrandissement et de rénovation dans des hôpitaux régionaux à Bathurst, Moncton, Fredericton et Saint-Jean.

Brian Gallant propose de continuer pour un total de 400 millions de dollars sur 4 ans. Les trois quarts des projets qui vont bénéficier de cet argent ont déjà été annoncés dans le budget des dépenses en capital de 2018-2019.

Plus d'options de logement pour les aînés

Pour leur part, s'ils sont élus, les progressistes-conservateurs du Nouveau-Brunswick promettent de dépenser sur plusieurs fronts afin d'améliorer les options de logement pour les personnes âgées.

Le chef conservateur du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, serre la main d'une personne âgée en fauteuil roulant lors d'une fête de jardin.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chef progressiste-conservateur, Blaine Higgs, a visité une résidence pour personnes âgées jeudi.

Photo : Radio-Canada / Catherine Allard

De la rénovation des logements accessibles aux soins à domicile élargis, les progressistes-conservateurs assurent que leur plan se démarquera de celui du gouvernement libéral sortant.

Le chef du parti, Blaine Higgs, a d’ailleurs écorché les libéraux de Brian Gallant lors de son premier arrêt de campagne, vendredi matin, dans un ensemble de logements pour personnes âgées.

Par leurs annonces récentes sur la construction ou la rénovation de foyers de soins, les libéraux se sont servis des aînés comme de « pions politiques », a-t-il dit.

Un gouvernement conservateur appuierait notamment les personnes âgées pour qu’elles puissent vieillir chez elles, a promis Blaine Higgs, et il paierait un salaire équitable aux travailleurs à domicile. M. Higgs n'a toutefois pas voulu chiffrer cette dernière promesse ni expliquer en quoi ces orientations diffèrent de ce qui se fait déjà dans la province.

La chef néo-démocrate, Jennifer McKenzie, s'attarde également à la question du vieillissement et visite un foyer pour personnes âgées à Saint-Jean.

Le Nouveau Parti démocratique a également annoncé vendredi qu'il soutiendrait les personnes trans afin qu'elles reçoivent les mêmes soins de santé que ceux attendus par tous les Néo-Brunswickois(es).

Jennifer McKenzie s'engage à faciliter la modification de l'identité de genre sur les documents officiels du gouvernement. Présentement, les personnes désirant changer de genre sur ces documents doivent passer une évaluation psychiatrique et en payer elles-mêmes les frais.

Les deux autres chefs font campagne dans leurs circonscriptions.

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale