•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au deuxième jour de la campagne, que nous réservent les chefs?

Jean-François Lisée serre la main d'un enfant.

Jean-François Lisée et Véronique Hivon ont lancé la campagne du Parti québécois jeudi à Saint-Hilaire.

Photo : The Canadian Press / Paul Chiasson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La campagne électorale québécoise a officiellement pris son envol jeudi, au son des premiers ronronnements des moteurs des caravanes. Mais où seront les chefs aujourd'hui et que devez-vous surveiller en cette deuxième journée?

Dès 8 h commencent les convocations pour discourir sur les thèmes de la rentrée scolaire, des aînés, de la santé ou encore du temps de qualité qui se fait parfois trop rare au sein des familles.

Le Parti libéral du Québec (PLQ) se trouvera en terrain ami à Trois-Rivières, dans la circonscription du député sortant Jean-Denis Girard. Le PLQ doit y faire une annonce « pour faciliter la vie des familles ».

En après-midi, Philippe Couillard officialisera la candidature de Gertrude Bourdon, PDG du CHU de Québec, dans la circonscription de Jean-Lesage, dans la basse-ville de Québec. Le chef libéral misera très probablement sur cette grosse pointure pour tenter de redorer son blason en matière de santé.

Mme Bourdon avait fait faux bond à la Coalition avenir Québec samedi dernier, à quelques jours du déclenchement des élections. Perçue par le chef de la CAQ, François Legault, comme une candidate pour le poste de ministre de la Santé, elle a refusé de s’engager à ses côtés en raison de son désaccord avec la promesse phare du parti de rouvrir l’entente sur le salaire des médecins spécialistes.

Il y a fort à parier que les caquistes tenteront de faire oublier cette « défection » en misant, pour leur part, sur l’annonce de la candidature de l'ex-présidente-directrice générale de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, Danielle McCann, dans la circonscription de Sanguinet.

François Legault prévoit aussi rencontrer des aînés à Salaberry-de-Valleyfield.

De l'action dans la grande région de Montréal

Des pancartes de différents partis sont accrochées à des poteau dans une rue de Villeray.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

À Montréal, les pancartes électorales ont fait leur apparition dès la veille du lancement de la campagne.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Du côté du Parti québécois, la caravane sillonnera la région métropolitaine. En matinée, les péquistes se rendront dans Mercier, l’ancienne circonscription du solidaire Amir Khadir, où se présente Michelle Blanc, experte du commerce électronique bien connue dans le monde des médias.

Ils se rendront aussi dans Gouin, la circonscription où leur candidat Olivier Gignac doit affronter le co-porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois.

Du côté de Québec solidaire, un rassemblement est aussi prévu en matinée dans Gouin, puis en début de soirée dans Hochelaga-Maisonneuve à Montréal (en présence de Manon Massé) et dans Taschereau à Québec (avec Gabriel Nadeau-Dubois) pour lancer la campagne de Catherine Dorion, candidate dans ce qui est l’ancienne circonscription d'Agnès Maltais, qui ne se représente pas. Les solidaires croient qu'ils pourraient faire un gain dans ce château fort péquiste de la capitale nationale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !