•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce robot imite les émotions humaines en les observant

Une capture d'écran montrant un buste blanc aux grands yeux bleus globuleux. Des fils et des pièces électroniques pendant de l'arrière de la tête du buste.
Le robot SEER, du Japonais Takayuki Todo, peut imiter les expressions faciales de la personne qui se trouve devant lui. Photo: Takayuki Todo / toodooda / YouTube
Radio-Canada

Les robots, appareils froids et utilitaires, pourraient-ils un jour devenir attachants? En observant la création du Japonais Takayuki Todo (Nouvelle fenêtre), on ne peut qu'en conclure que oui. Son robot SEER parvient à imiter les expressions humaines tout en maintenant un contact visuel avec ses visiteurs.

Présenté à SIGGRAPH 2018, un congrès sur les médias interactifs et l’animation par ordinateur à Vancouver, le Simulative Emotional Expression Robot (SEER) a fait tourner beaucoup de têtes… dont la sienne.

Ce robot est capable de détecter quand une personne s’approche de lui et de réagir en conséquence. Ses grands yeux et son visage enfantin s’animent alors pour tenter d’imiter le plus fidèlement possible les expressions de la personne en face de lui.

Pour lui donner un air plus attachant, son créateur l’a même doté de la faculté de suivre son partenaire des yeux.

Ces actions sont particulièrement difficiles à accomplir de façon convaincante pour un robot, puisqu’un ordinateur doit effectuer énormément de calculs en temps réel pour que l’imitation soit réussie. Cela nécessite qu’il ait été entraîné à effectuer une reconnaissance faciale assez détaillée pour différencier les nuances dans les différentes expressions humaines.

Le résultat est un robot qui donne l’impression d’être empathique, un effet recherché par les géants de la technologie avec leurs assistants virtuels. Ceux-ci peuvent déjà saluer, raconter des blagues et émettre toutes sortes de commentaires surprenants, mais ils restent enfermés dans des appareils qui n’ont rien d’humain.

Un robot comme le SEER pourrait leur permettre de réduire la distance émotionnelle entre les humains et les machines… pour le meilleur et pour le pire.

Avec les informations de Techcrunch

Intelligence artificielle

Techno