•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réalisateur Ken Scott honoré par le monde de la culture en France

Le réalisateur Ken Scott regarde l'objectif.
Le réalisateur Ken Scott Photo: La Presse canadienne / Chris Young
Radio-Canada

Ken Scott devient jeudi chevalier de l'Ordre des arts et des lettres de l'autre côté de l'Atlantique, a annoncé jeudi l'agence MVA, qui représente le réalisateur de Starbuck. Cette distinction prestigieuse souligne la contribution d'artistes à la vie de la culture française.

Ken Scott rejoint ainsi Xavier Dolan, Denise Filiatrault, Yan England ou encore Louis Bélanger, qui ont reçu le même honneur ces dernières années. Le cinéaste de 48 ans recevra sa distinction des mains du consul général adjoint de France à Québec.

« C’est grâce à des acteurs talentueux ainsi que des collaborateurs hors pair que j’ai eu la chance de raconter des histoires qui ont su voyager. Je les remercie tous », a réagi, dans un communiqué, le réalisateur né au Nouveau-Brunswick, mais qui a grandi au Québec.

Carrière aux États-Unis et en France

Connu pour avoir réalisé Starbuck (2011) avec Patrick Huard en vedette, Ken Scott s'est rendu aux États-Unis pour tourner la version américaine de son succès (Delivery Man) puis un autre long métrage, Affaires non classées (Unfinished Business).

Il s’est ensuite envolé du côté de l’Europe pour L'extraordinaire voyage du fakir, film sorti au printemps en France et globalement bien accueilli par les critiques.

Son prochain projet, une production franco-canadienne, sera l’adaptation du roman L’homme idéal existe, il est québécois, écrit par la Française Diane Ducret.

Cinéma

Arts