•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La composition du jury du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2019 est connue

Montage photo de trois écrivains : Stéfanie Clermont, Marie-Claire Blais et Blaise Ndala.

Stéfanie Clermont, Marie-Claire Blais et Blaise Ndala composent le jury du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2019.

Photo : Le Quartanier/Justine Latour, Radio-Canada/Christian Côté, Pascale Castonguay

Radio-Canada

Le juriste et romancier Blaise Ndala, l'auteure du très remarqué roman par nouvelles Le jeu de la musique Stéfanie Clermont, et la romancière, dramaturge et poète Marie-Claire Blais formeront le jury du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2019.

Ils devront choisir la meilleure nouvelle inédite soumise au concours cette année.

La particularité de ce concours, ouvert aussi bien aux amateurs qu'aux professionnels, est que les participants sont jugés à l'aveugle (le nom des auteurs ne figure pas sur les textes).

La date limite pour envoyer un texte est le 31 octobre 2018. Les résultats seront dévoilés au printemps 2019.

Prix de la nouvelle inscrivez-vous maintenant 

La composition du jury du prix de langue anglaise (CBC Short Story Prize) a également été dévoilée sur le site de CBC Books (Nouvelle fenêtre).

La lauréate ou le lauréat remporte :

  • une bourse de 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada;
  • la publication de son texte sur Radio-Canada.ca;
  • une résidence d'écriture au Centre des arts de Banff, en Alberta. 

Les finalistes remportent :

  • une bourse de 1000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada;
  • la publication de leur texte sur Radio-Canada.ca.

LE JURY DU PRIX DE LA NOUVELLE RADIO-CANADA 2019

Portrait du juriste et écrivain d'origine congolaise Blaise Ndala, debout en veston et chemise blanche devant un mur de briques gris pâle. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le juriste et écrivain Blaise Ndala fait partie du jury du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2019.

Photo : Pascale Castonguay

Blaise Ndala est né au Congo (RDC), pays qu’il a quitté en 2003 pour poursuivre des études de droit international des droits de la personne en Belgique, avant d’émigrer au Canada en 2007. Son premier roman, J’irai danser sur la tombe de Senghor (Les Éditions L’Interligne, 2014), a remporté le Prix du livre d’Ottawa, après avoir été sélectionné pour quatre autres distinctions, dont le prix Trillium 2015. Classé parmi les 15 titres incontournables de la littérature franco-ontarienne, le livre est en cours d’adaptation cinématographique. Le deuxième roman de l'auteur, Sans capote ni kalachnikov (Mémoire d’encrier, 2017), a pour sa part été répertorié parmi les Incontournables 2017 de Radio-Canada. Il a également été sélectionné, entre autres, pour le Grand Prix littéraire d’Afrique noire et le prix Trillium 2018. Après avoir travaillé en Haïti comme représentant d’Avocats sans frontières Canada, Blaise Ndala a réintégré la fonction publique fédérale à titre d’enquêteur principal auprès du Bureau de l’enquêteur correctionnel du Canada. Il vit à Ottawa.

Portrait de l'auteure Stéfanie Clermont en chandail vert, cheveux châtains longs lâchés portés sur le côté gauche.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'auteure Stéfanie Clermont a publié en 2017 un premier livre très remarqué : « Le jeu de la musique ».

Photo : Le Quartanier/Justine Latour

Stéfanie Clermont a beaucoup voyagé et a exercé mille et un métiers avant de poser ses valises à Montréal l’année du printemps étudiant. Dans Le jeu de la musique, son premier livre, elle dresse un portrait à la fois lucide et sensible d’une génération en quête de sens.

Portrait rapproché de l'auteure, vêtue d'une veste magenta avec, en arrière-plan, un mur de roches.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'écrivaine Marie-Claire Blais, en avril 2008

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Elle n'avait que 20 ans lorsqu'elle a publié son premier roman, en 1959, dans lequel elle témoignait de la Grande Noirceur. Aujourd'hui âgée de 79 ans, Marie-Claire Blais est toujours habitée par les combats des opprimés. En 2018, elle a publié Une réunion près de la mer, qui marque le dernier chapitre d'une série de 10 romans amorcée en 1995 avec Soifs. Les personnages apparus dans les tomes précédents se retrouvent tous lors d'une grande fête dans cet ultime ouvrage, où l'auteure aborde notamment les thèmes de la violence, du racisme et de l'intolérance. Au moyen de ce dernier voyage, Marie-Claire Blais met aussi en lumière la profonde humanité qui anime ses personnages.


Véritable tremplin pour les écrivains canadiens, le Prix de la nouvelle Radio-Canada est ouvert à tous, amateurs ou professionnels. Il récompense chaque année les meilleures nouvelles inédites soumises au concours. Envoyez-nous vos textes!

Livres

Arts