•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1,2 million de dollars pour la culture à Matane

Une dizaine de personnes assistent à la conférence de presse.

La Ville de Matane a dévoilé les détais de l'entente mercredi matin à l'hôtel de ville.

Photo : Radio-Canada / Catherine Poisson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Matane et le ministère de la Culture investissent 1,2 million de dollars sur trois ans pour financer une dizaine de projets culturels, dont un Carrefour des arts numériques qui vise à renforcer l'attrait de la ville.

Un texte de Catherine Poisson

La moitié de cette somme ira à la mise en place de ce Carrefour des arts numériques, qui se veut une plateforme de mise en commun des ressources numériques.

C'est de l'économie de partage, plutôt que chaque artiste achète de l'équipement qui coûte très cher et qu'il utilise très peu, on va acheter des équipements à la fine pointe de la technologie et on va les partager avec l'ensemble de la communauté, explique le maire de Matane, Jérôme Landry.

Retenir les étudiants et attirer les touristes

Le maire espère que cette plateforme permettra de créer des emplois pour retenir les étudiants du cégep après leur formation, et de mettre sur pied des événements similaires au parcours NovaLumina à Chandler.

On le voit partout au Québec, il y a des événements à caractère numérique qui attirent les foules et c'est ce qu'on veut aussi à Matane.

Une citation de : Jérôme Landry, maire de Matane

Malheureusement, ces finissants qui sont très bons s'en vont travailler à l'extérieur parce qu'il n'y a pas suffisamment d'emploi sur le territoire, donc de pouvoir stimuler nos entreprises, stimuler la création, on pense que ça va vraiment permettre à nos jeunes qui ont décidé de venir étudier à Matane de rester par la suite, ajoute M. Landry.

La Ville fournira la moitié du financement nécessaire au projet, estimé à 600 000 dollars, et le ministère de la Culture fournira l'autre moitié. L'objectif est que tous les équipements soient hébergés au même endroit, mais ce lieu n'a pas encore été choisi.

Un investissement cohérent

La directrice générale du CDRIN, Isabelle Cayer, se réjouit de cette entente qui selon elle, consolide le potentiel de création de Matane.

Le CDRIN possède un studio de capture de mouvements qui permet de transposer les mouvements d'un humain sur un personnage virtuel en trois dimensionsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le CDRIN possède un studio de capture de mouvements qui permet de transposer les mouvements d'un humain sur un personnage virtuel en trois dimensions

Photo : Courtoisie CDRIN

C'est assez difficile d'aller chercher des investissements en infrastructures technologiques, on a souvent besoin d'un bassin d'entreprises pour justifier ces acquisitions, mais là on va chercher les équipements et on s'assure d'augmenter l'activité de création, de production, de diffusion.

Une citation de : Isabelle Cayer, directrice générale du CDRIN

C'est formidable, et d'avoir trois ans, ça nous donne le temps, ensemble, à Matane, de réfléchir à ce dont on a vraiment besoin , ajoute-t-elle.

De son côté, le commissaire du festival PHOS, John Blouin, assure que son équipe saura profiter de ces investissements.

Pour PHOS, c'est cohérent, c'est dans la lancée où on allait, mais là on a des outils pour ouvrir ça encore plus grand. On va mettre les mains dedans, on va créer, on va faire des fruits avec ça , affirme-t-il.

Le commissaire précise entre autres que le festival continuera de faire venir des artistes locaux et internationaux à Matane.

Les projets financés dans le cadre de l'entente :

  • Carrefour des arts numériques
  • Numérisation de La Voix de Matane par la Société d'histoire et de généalogie de Matane
  • Installation d'écrans numériques et de panneaux d'interprétation tactiles
  • Cours de DJ offerts à l'École de musique de Matane
  • Représentation d'UBUS théâtre dans le cadre de PHOS
  • Le vertige des possibles par Mathieu Savoie
  • Ateliers pour aînés offerts par Kaméléart
  • Ateliers Piché offerts par le Comité centre-ville
  • Histoire de promenade présenté par Espaces F
  • Festival Festi-Mots
  • « Biblio hors les murs » de la bibliothèque municipale de Matane
  • « Tu lis avec moi » de la MRC de la Matanie
  • 50e anniversaire de la bibliothèque municipale de Matane en 2019

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !