•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

Le Canada, utilisé par de faux médias iraniens pour une campagne de propagande

L'article affirme que « l'Arabie saoudite menace le Canada avec une attaque terroriste semblable au 11 septembre », et montre le tweet en question, où on voit un avion se diriger vers la tour de CN, à Toronto.

Capture d'écran de l'article de Real Progressive Front

Photo : Capture d'écran

Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

CHRONIQUE – Mardi matin, Facebook affirmait qu'aucune campagne de désinformation étrangère organisée ne visait le Canada. Mardi soir, Facebook annonçait le retrait de 652 pages et comptes liés à des tentatives d'influence iranienne et russe ayant pour cible l'Amérique latine, les États-Unis, le Royaume-Uni et le Moyen-Orient. Mercredi, Radio-Canada a découvert que ce réseau lié à l'Iran avait utilisé des nouvelles sur des enjeux canadiens dans sa campagne de propagande.

Si la plupart des faux comptes retirés de Facebook mardi provenaient de l'Iran, tous tentaient de propager des histoires en lien avec des enjeux stratégiques iraniens (Nouvelle fenêtre), ont déterminé Facebook et l'entreprise de sécurité web FireEye. Ces pages cherchaient essentiellement à répéter la tentative alléguée d'ingérence russe dans l'élection américaine de 2016 en fomentant les divisions sociales aux États-Unis.

Parmi les pages retirées par Facebook et Twitter, on trouve celles de Chritics Chronicle, d'US Journal et de Real Progressive Front. Ces comptes ont été supprimés sur les réseaux sociaux, mais les sites web qui y sont rattachés, eux, existent toujours.

Ces sites, qui se faisaient passer pour des médias d'information américains ou britanniques, semblent avoir utilisé des histoires portant sur le Canada pour attaquer certains des adversaires de l'Iran, dont les États-Unis et l'Arabie saoudite.

Par exemple, le site Real Progressive Front a publié plusieurs articles sur la dispute entre l'Arabie saoudite et le Canada. Celle-ci a éclaté à la suite d'un tweet de la ministre fédérale des Affaires étrangères, Christia Freeland, qui affirmait s'inquiéter du sort de la militante des droits des femmes Samar Badawi, arrêtée dans ce pays.

Le site a entre autres publié un article sur un tweet envoyé par un organisme jeunesse saoudien (Nouvelle fenêtre) et jugé menaçant pour le Canada en raison de l'image qui accompagnait le message et qui rappelait les attaques du 11 Septembre.

L'article affirme que « l'Arabie saoudite menace le Canada avec une attaque terroriste semblable au 11 septembre », et montre le tweet en question, où on voit un avion se diriger vers la tour de CN, à Toronto.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Capture d'écran de l'article de Real Progressive Front.

Photo : Capture d'écran

« La source du terrorisme : l'Arabie saoudite menace le Canada avec une attaque terroriste semblable à celle du 11 Septembre », affirme l'article du site iranien.

Critics Chronicle, un autre site du réseau, dit être un « média indépendant situé à Birmingham », au Royaume-Uni, et n'a pas hésité à plagier un article du média américain NPR (Nouvelle fenêtre) pour attaquer le président américain, Donald Trump.

L'article affirme que « "Les Canadiens sont furieux" à propos de Trump et contre-attaquent en boycottant les produits américains ».Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Capture d'écran de l'article du site Critics Chronicle.

Photo : Capture d'écran

« "Les Canadiens sont furieux" à propos de Trump et contre-attaquent en boycottant les produits américains », peut-on lire (Nouvelle fenêtre). L'article fait référence à la guerre de tarifs qui sied entre les deux pays depuis l'arrivée au pouvoir de M. Trump.

De son côté, la page d'US Journal a propagé la fausse nouvelle qui voulait que le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, eût perdu un faux sourcil pendant une conférence de presse en marge du Sommet du G7 (Nouvelle fenêtre), en juin.

Le texte affirme que « Trudeau portait un faux sourcil au sommet du G7 ».Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Capture d'écran du site US Journal.

Photo : Capture d'écran

« Trudeau portait un faux sourcil au Sommet du G7 », affirme l'article, en se basant sur des vidéos virales qui avaient circulé à l'époque. Plusieurs médias ont par la suite démenti l'histoire, expliquant qu'il s'agissait en fait d'une illusion d'optique créée par l'éclairage. D'autres séquences vidéo prises lors de la même conférence de presse ne montrent pas le supposé faux sourcil.

Étrangement, un autre site de ce réseau, Liberty Front Press, a plagié un article (Nouvelle fenêtre) du site de divertissement montréalais MTL Blog.

Celui-ci affirme que Justin Trudeau est « la deuxième personne la plus influente au monde » (Nouvelle fenêtre). Cet article se basait sur un palmarès publié par le réseau social LinkedIn en 2017 (Nouvelle fenêtre).

Malheureusement, puisque les comptes Facebook et Twitter associés à ces sites ont été supprimés, il est impossible de savoir combien de fois ces articles ont été relayés sur les réseaux sociaux. Par contre, nous pouvons voir que le site Liberty Front Press a été assez populaire sur le réseau social Reddit, où des liens vers ce site sont toujours actifs. L'article le plus populaire (Nouvelle fenêtre) a généré quelque 7500 interactions sur Reddit.

À titre d'exemple, l'article le plus populaire de Radio-Canada sur Reddit au cours des 12 derniers mois a généré 1200 interactions sur ce réseau social.

Vous avez vu circuler une info douteuse, une photo louche ou une citation peu crédible? Envoyez-la-moi! Vous pouvez m'écrire un courriel ou me joindre sur Facebook ou Twitter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !