•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’herbe haute le long des routes : source de danger selon un automobiliste

Une route bordée d’herbe longue.

Selon M. Trenchard, les chevreuils aiment se cacher dans l’herbe haute le long des routes.

Photo : Richard Trenchard

Radio-Canada

Un homme de Rainy River, dans le Nord-Ouest de l'Ontario, demande un meilleur entretien des accotements le long de la route Transcanadienne.

Richard Trenchard affirme conduire quotidiennement en suivant la cinquantaine de kilomètres qui sépare Rainy River de la communauté de Barwick.

La faune sauvage, comme les chevreuils, se cache dans l’herbe haute, dit-il.

La situation pourrait provoquer des accidents, selon M. Trenchard.

Si l’animal décide de sortir sur la route, un automobiliste n’a pas le temps de réagir pour l’éviter, surtout au lever et au coucher du soleil en cette période de l’année alors que les biches accompagnent leurs petits, insiste-t-il.

M. Trenchard a contacté le sous-traitant responsable de l’entretien de ce tronçon de la route Transcanadienne.

Le président de la firme Emcon, Frank Rizzardo, a affirmé que des problèmes d’équipements avaient empêché l’entretien approprié et qu’il discuterait avec les responsables des opérations pour déterminer si l’horaire de coupe de l’herbe longue était adéquat.

De l’herbe longue sur un accotement.

Il existe des normes à respecter pour l’entretien de l’herbe longue sur les accotements, selon le ministère des Transports de l’Ontario.

Photo : Richard Trenchard

Selon le ministère de Transports de l’Ontario, une bande de végétation de deux mètres de large doit être tondue lorsque les herbes atteignent environ 60 centimètres de hauteur.

Avec les renseignements de CBC

Accident de la route

Environnement