•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CADEUL dénonce l'absence d'une politique sur le cannabis à l'Université Laval

Le campus de l'Université Laval.
Le campus de l'Université Laval. Photo: Radio-Canada / Carl Boivin
Radio-Canada

À deux semaines de la rentrée universitaire, la CADEUL dénonce que l'Université Laval n'a toujours pas dévoilé sa politique pour encadrer la consommation de cannabis qui deviendra légale au cours de la prochaine session.

La Conférence des associations étudiantes de l'université Laval (CADEUL) s’inquiète du « retard » pris par l'institution dans ce dossier. L’association étudiante estime qu’elle n’est pas en mesure de bien informer les étudiants sur ce qu’ils ont droit de faire lors de la rentrée universitaire.

Le président de la CADEUL, Mathieu Montégiani, prêche donc pour une politique de tolérance envers ceux qui pourraient mal saisir la nouvelle loi à venir.

« Nous, ce qu’on veut vraiment, c’est que l’Université soit un milieu de vie. Et ce serait gênant d’empêcher mur à mur une consommation du cannabis puisque ce serait un peu se mettre la tête dans le sable que de penser qu’il n’y a pas déjà du cannabis qui se consomme sur le campus, alors que c’est illégal », mentionne M. Montégiani.

Une politique en octobre

L’Université Laval reconnaît que la gestion de ce dossier n’est pas simple, mais que tout sera prêt pour le 17 octobre, quand le cannabis deviendra légal. Une politique devrait être adoptée par le conseil d’administration au cours des prochaines semaines. Des règles précises se retrouveront dans un document, assure-t-on.

« Notre marge de manœuvre à l’Université n’est pas très grande. On a quelques zones grises. Par exemple, les activités d’intégration qui pourraient avoir lieu hors campus. C’est une zone grise sur laquelle le comité qui s’est penché sur l’élaboration de la politique a dû composer », souligne la porte-parole de l’Université Laval, Andrée-Ann Stewart.

Par ailleurs, les travaux entourant l'amélioration de la sécurité dans les résidences de l’Université Laval sont terminés.

Avec les informations d'Alexandra Duval

Éducation

Société