•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Yukon accueille le Championnat nord-américain de course d’orientation

deux participantes devant les montagnes

Les organisateurs se réjouissent d'avoir tenu au Yukon le premier Championnat nord-américain de course d'orientation au nord du 60e parallèle.

Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les compétiteurs du Championnat nord-américain et canadien de course d'orientation participent depuis samedi à la première tenue de cette manifestation au nord du 60e parallèle.

Plus de 500 participants de 22 pays prennent part à la compétition, qui compte six courses en six lieux différents dans la grande région de Whitehorse.

Un participant appuie sa balise dans le dispositif électronique.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les participants enregistrent avoir atteint une destination sur leur carte par un témoin électronique.

Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

La course d’orientation consiste à trouver des points géographiques dans un ordre précis à l’aide d’une carte et d’une boussole. Ces destinations sont marquées d’un drapeau rouge et blanc sur le terrain et un dispositif électronique pour permettre aux compétiteurs d’y enregistrer leur présence.

Topographie et végétation

Les secteurs sont choisis non pas en fonction du paysage, mais plutôt en fonction de la topographie et du terrain.

des coureurs dans un sentierAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La très grande majorité des quelque 500 participants proviennent du Canada et des États-Unis, les autres d'Europe.

Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

La compétitrice yukonnaise et bénévole Pia Blake pratique la course d’orientation depuis l’âge de 12 ans et participe à des compétitions internationales régulièrement.

Elle affirme que la région de Carcross, par exemple, est particulièrement intéressante.

On veut une carte vraiment intéressante. Le désert de Carcross a beaucoup de petites collines et de forêts. Ça change partout et c’est vraiment un endroit intéressant à visiter.

Une citation de : Pia Blake, compétitrice du Yukon

L’athlète danois Lars Klogoord apprécie ce sport qui le force, dit-il, à mettre au défi son corps autant que son esprit.

Il faut trouver son chemin, le bon chemin, le plus rapidement possible, et c’est parfois difficile. Il ne s'agit pas juste de courir, il faut aussi utiliser son cerveau et c’est ça qui est plaisant à propos de la course d’orientation.

Une citation de : Lars Klogoord, compétiteur du Danemark

Un incendie de forêt à l’horizon

Les coureurs ont toutefois été accueillis par la fumée de l’incendie de Windy Arm, près de Carcross, lors de la compétition de mardi.

les compétiteurs écoutent les instructions devant un paysage enfumé Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les compétiteurs du championnat nord-américain de course d'orientation ont dû composer mardi avec la fumée de l'incendie de Windy Arm près de Carcross.

Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

Les autorités prévoyaient en outre que le brasier de 1250 hectares augmente d’intensité cette journée-là en raison des vents.

La fumée toutefois n’a été que perceptible à l’oeil, les vents poussant les particules loin du trajet de la course.

deux jeunes sur un podium décorés de médaillesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le championnat propose également des courses dans la catégorie junior pour les adolescents.

Photo : Radio-Canada / Philippe Morin

Avec les informations de CBC/Philippe Morin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !