•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouvel organisme pour promouvoir l'art et la culture des Anichinabés

Un Autochtone pose devant des oeuvres d'art.

Roger Wylde, vice-président de l'organisme Minwashin

Photo : Radio-Canada / Émélie Rivard-Boudreau

Radio-Canada

Un nouvel organisme va promouvoir l'art et la culture anichinabés en Abitibi-Témiscamingue.

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau

La Corporation Minwashin a été créée en décembre dernier, mais son existence a été dévoilée mardi au Centre d'exposition de Val-d'Or.

Ce regroupement d'artistes soutiendra logistiquement et financièrement les projets artistiques algonquins.

« Par exemple, au niveau de la diffusion, on n'a pas nécessairement de centres d'exposition. Nous, on va se référer aux partenaires collaborateurs pour le faire. C'est la même chose pour le théâtre. On va s'associer avec des gens qui veulent bien partager leur espace. C'est énorme ce que ça peut représenter. Ça fait longtemps que je pratique et les gens ne sont pas nécessairement au courant de ce que je peux faire », soutient Roger Wylde, vice-président de la corporation.

Le premier événement organisé par Minwashin est Miaja, un rassemblement des arts et de la culture anichinabé.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le premier événement organisé par Minwashin est Miaja, un rassemblement des arts et de la culture anichinabé.

Photo : Radio-Canada / Émélie Rivard-Boudreau

Miaja, un rassemblement des arts et de la culture des Anichinabés, sera le premier événement artistique soutenu par Minwashin, le 20 septembre prochain.

« On a décidé de faire appel à plusieurs nations pour créer cette effervescence-là. On va avoir différents cercles de discussion avec des partenaires et des organismes présents », précise Pascale-Josée Binette, membre du conseil d'administration de Minwashin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Arts de la scène