•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 12 travaux du transport collectif au Québec

Esquisse du réseau structurant de transport en commun de la Ville de Québec.
Esquisse du projet de tramway à Québec Photo: Ville de Québec

À la veille du déclenchement de la campagne électorale québécoise, Équiterre et l'organisme Trajectoire publient ce mercredi une liste de 12 projets de transport collectif qu'ils jugent prioritaires. Ils demandent aux partis politiques de s'engager vis-à-vis de ces projets.

Un texte de Thomas Gerbet

Le développement du transport collectif est au coeur des enjeux politiques actuels au Québec. Les organismes Trajectoire et Équiterre veulent en profiter pour mettre de l'avant ceux qu'ils jugent les plus urgents.

« Ce sont 12 projets qui nous apparaissent comme étant des fruits mûrs, explique le fondateur d'Équiterre, Steven Guilbeault. Il n'y a pas de raison de tergiverser. »

On demande aux partis politiques de se rallier. On pense que ces projets devraient faire consensus.

Steven Guilbeault, fondateur d'Équiterre

Voici la liste des 12 projets que les deux organismes souhaitent voir appuyés par les partis politiques. Pour chacun des projets de transport, le guide indique l'année d'inauguration prévue ainsi que le coût estimé par différentes études déjà menées.

1. Réseau structurant de la ville de Québec

Esquisse du réseau structurant de transport en commun de la ville de Québec.Esquisse du réseau structurant de transport en commun de la ville de Québec Photo : Ville de Québec
  • Ouverture souhaitée : 2026
  • Coût estimé : 3 milliards de dollars
  • Un des besoins ciblés : « Diminuer la congestion routière de la ville, notamment de l'autoroute 40 et du pont Pierre-Laporte. »
  • Pour en savoir plus : Québec dévoile son projet de tramway

2. Implantation de services rapides par bus (ville de Sherbrooke)

Un autobus de la ville de SherbrookeUn autobus de la ville de Sherbrooke Photo : Radio-Canada
  • Ouverture souhaitée : 2020
  • Coût estimé : 40 millions de dollars
  • Un des besoins ciblés : « Limiter l'étalement urbain en concentrant le développement urbain dans les zones centrales. »

3. Lien rapide de l'ouest de Gatineau

Un train sur rail passe devant un hôtel à Aylmer.Dessin représentant un tramway, chemin d'Aylmer Photo : Courtoisie

4. Amélioration du train de Mont-Saint-Hilaire

Un train de banlieue de l'AMT traverse un passage à niveau, en hiver.Un train de banlieue traverse un passage à niveau, en hiver. Photo : Radio-Canada / Luc Lavigne
  • Ouverture souhaitée : 2025
  • Coût estimé : 115 millions de dollars
  • Un des besoins ciblés : « Relier les zones résidentielles et d'emploi en croissance de la Rive-Sud entre elles et à Montréal. »

5. Transport collectif régional (La Tuque, Shawinigan, Trois-Rivières)

Le centre-ville de Trois-Rivières.Le centre-ville de Trois-Rivières Photo : Radio-Canada / Josée
  • Ouverture souhaitée : 2019
  • Coût estimé : 200 000 $
  • Un des besoins ciblés : « Trouver des solutions au manque de coordination entre les différents services de transport collectif à l'échelle régionale. »

6. Train Montréal-Sherbrooke via Saint-Jean-sur-Richelieu

Plusieurs journalistes et des représentants de municipalités écoutent le promoteur du projet de train de passagers entre Montréal et Sherbrooke, François Rebello, au centre de l'image.Une conférence de presse sur le projet de train de passagers entre Montréal et Sherbrooke (archives 2015) Photo : Radio-Canada / ICI Estrie

7. Prolongement du métro dans l'Est de Montréal

Le prolongement de la ligne bleue du métro de MontréalLe prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal Photo : Radio-Canada

8. Réseau express métropolitain

Le futur train du Réseau express métropolitain.Le futur train du Réseau express métropolitain Photo : CDPQ Infra

9. Service rapide par bus (arrondissements de Saint-Laurent et d'Ahuntsic-Cartierville)

Des autobus de la STM, rue Sherbrooke.Des autobus de la STM Photo : Getty Images / Marc Bruxelle
  • Ouverture souhaitée : 2020
  • Coût estimé : 30 millions de dollars
  • Un des besoins ciblés : « Atténuer les impacts liés à la congestion dans le corridor Sauvé - Côte-Vertu. À l'heure de pointe du matin, le temps de parcours est de 52 minutes en autobus. »

10. Raccordement de la ligne orange au REM à Bois-Franc

La ligne orange est souvent bondée à l'heure de pointe.La ligne orange du métro Photo : Radio-Canada / Francis Labbé

11. Voies réservées aux autobus sur les axes de la Rive-Nord

L'autoroute 19, vue du viaduc de la Concorde.L’autoroute 19, vue du viaduc de la Concorde Photo : Radio-Canada / Marc Gosselin
  • Ouverture souhaitée : 2020
  • Coût estimé : 100 millions de dollars
  • Un des besoins ciblés : « Pallier les fermetures temporaires du train de Deux-Montagnes pendant la construction du REM. »

12. Transport collectif autonome et intelligent

L'autobus Navya, 100 % électrique et autonome.À Candiac, une petite navette électrique et autonome pourra accueillir jusqu'à 15 passagers sur un tronçon de 2 km. Photo : Ville de Candiac

Les auteurs du guide demandent aussi un engagement relativement à l'implantation d'un train à grande fréquence entre Québec et Windsor, afin de relier les grandes villes de la région centrale du pays, qui comptent 18 millions d'habitants. Ils en estiment l'ouverture possible en 2023, pour un coût de 4 milliards de dollars.

À noter que le projet de ligne rose du métro ne figure pas sur la liste. « C'est un projet très intéressant, mais il n'est pas encore assez mûr, dit le fondateur d'Équiterre, Steven Guilbeault. Un de nos critères, c'est que ces projets soient rapidement déployés, ce qui n'est pas le cas non plus du prolongement de la ligne jaune. »

Politique provinciale

Politique