•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau service d'autocar dans les provinces de l'ouest en septembre?

Les bureaux extérieurs de l'entreprise de Regina Rider Express Transportation. On y voit une affiche dans la vitrine indiquant un trajet par jour pour les passagers qui voyagent entre Saskatoon, Regina et Prince Albert.

L'entreprise de Regina, Rider Express Transportation, veut reprendre quelques trajets d'autocar dans l'ouest du pays, qui seront délaissés par Greyhound Canada le 31 octobre 2018.

Photo : CBC / Kirk Fraser

Radio-Canada

Le président d'une entreprise réginoise assure que de nombreux usagers qui ont l'habitude de voyager avec Greyhound dans l'ouest du pays pourront conserver leurs habitudes après la fermeture du service, prévue à l'automne. Rider Express Transportation a fait des demandes de permis pour exploiter un service d'autocar qui couvrirait le territoire allant de la Colombie-Britannique au Manitoba.

Rider Express Transportation, créée pour pallier la fermeture de la Compagnie de transports de la Saskatchewan (STC) l’an dernier, offre déjà des trajets pour les villes de Regina, de Swift Current, de Saskatoon et de Prince Albert en utilisant de petits autocars de 15 places. Le président de la compagnie, Firat Uray, estime qu’avec quelques ajustements le même service serait présent dans davantage de régions en Saskatchewan, mais il pourrait également effectuer des trajets interprovinciaux d’ici un mois, après la fin du service de l’entreprise Greyhound dans l’Ouest canadien.

« Si tout va bien, le service serait offert à la mi-septembre. Nous avons déjà fait des demandes de permis dans ces provinces [Colombie-Britannique, Alberta et Manitoba] et nous achetons actuellement de nouveaux véhicules pour agrandir notre flotte », précise-t-il.

Ces nouveaux autocars seront plus gros que les véhicules de 15 places qu’utilise présentement l’entreprise en Saskatchewan et pourront transporter de 46 à 55 passagers.

Le président de Rider Express Transportation, Firat Uray, se trouve devant la vitrine de son entreprise, à Regina. Il a les cheveux noirs et porte une chemise bleue. Deux journalistes sont devant lui et tendent leur micro.

Le président de Rider Express Transportation, Firat Uray

Photo : CBC / Kirk Fraser

Du service sept jours sur sept

M. Uray est optimiste et croit qu’il sera possible d’offrir des déplacements tous les jours de la semaine. Dès le début de ses activités, Rider Express Transportation offrira un trajet vers l’est, de Vancouver à Calgary, deux fois par jour, et un trajet vers l’ouest, de Winnipeg à Vancouver, une fois par jour.

Même si Greyhound a estimé que ses trajets d’autocar n’étaient pas rentables, Firat Uray déclare que le grand nombre de Canadiens vivant dans les provinces de l’Ouest canadien est une raison suffisante pour croire au succès de son projet.

« Environ 10 millions de personnes vivent dans les provinces de l’Ouest canadien, et ce service est indispensable. Et je pense qu’avec ce grand nombre d’utilisateurs potentiels, nous aurons du succès », affirme-t-il.

Le 9 juillet dernier, l’entreprise d’autocars Greyhound a annoncé qu’elle cesserait de desservir l’Ouest canadien, le 31 octobre 2018. L’une des raisons évoquées, outre la mauvaise rentabilité du service en milieu rural, était la baisse d’achalandage, de 41 % depuis 2010.

Saskatchewan

Transports