•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saguenay lève le voile sur son projet d’amphithéâtre

Un croquis d'un amphithéâtre entouré d'espaces verts
Le nouvel amphithéâtre serait situé sur l’ancien terrain de la zone ferroviaire de Chicoutimi. Photo: Ville de Saguenay
Radio-Canada

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, a dévoilé les grandes lignes du projet d'amphithéâtre au centre-ville de Chicoutimi mardi midi.

Elle faisait cette présentation dans le cadre d’un dîner de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord. La mairesse a offert une visite virtuelle des futures installations.

Le nouvel amphithéâtre comprendrait une patinoire de grandeur standard, 5000 sièges, une scène extérieure et une place des festivals, un marché public et un stationnement sur quatre étages de 700 places, soit deux fois plus vaste que l'autogare actuelle qui serait démolie.

Des espaces verts et communautaires seront également aménagés.

La construction de ce stade pourrait frôler les 80 millions de dollars.

Avec une subvention gouvernementale de 60 %, nous aurions la possibilité de payer cette infrastructure dernier cri sans engendrer de coûts supplémentaires pour la population, croit Josée Néron.

Une chance comme celle-ci ne passe qu'aux 50 ans à mon sens. Il nous faut la saisir.

Josée Néron, mairesse de Saguenay

Cette construction serait située sur l’ancien terrain de la zone ferroviaire de Chicoutimi, là où se trouve actuellement un immense stationnement.

La mairesse rejette d'ailleurs du revers de la main le scénario préparé par le service d'urbanisme pour financer l'amphithéâtre avec des stationnements payants.

L’amphithéâtre serait relié par des passerelles à la rue Racine et à la Zone portuaire.

Le bâtiment serait fabriqué de bois et d’aluminium selon l’esquisse du projet réalisé par la firme d’architectes Ardoises et les firmes d’ingénierie Gemel et Ambryonair.

Une image démontrant à l'aide de flèche tout se qui se trouvera dans le nouvel amphithéâtre de Saguenay.Une scène extérieure, une place des festivals, un marché public et un stationnement sur quatre étages de 700 places et plusieurs espaces verts sont dans les plans. Photo : Ville de Saguenay

Projet bien reçu

La présentation de la mairesse a été bien reçue de la part de divers intervenants du milieu.

Même le chef du Parti des citoyens de Saguenay, Dominic Gagnon, a félicité le travail de Josée Néron.

Y'a un travail solide derrière tout ça. Au centre-ville de Chicoutimi, je pense que tout le monde est unanime : ça nous prend un projet structurant, un projet rassembleur, a-t-il affirmé, sans toutefois appuyé le projet comme tel.

Le producteur de spectacles Robert Hakim était très satisfait de ce projet qui mélange sport et culture.

Honnêtement, c'est une des premières fois qu'une administration municipale pense en fonction de ça, de mélanger les genres. C'est très bien et ça répond à plusieurs besoins.

Robert Hakim, producteur de spectacles

Le député conservateur Richard Martel et la députée péquiste Mireille Jean sont également positifs vis-à-vis le projet.

Des consultations publiques auront lieu après les élections provinciales, après quoi les plans seront peaufinés en vue d'une première pelletée de terre en 2021.

Avec les informations de Priscilla Plamondon-Lalancette

Saguenay–Lac-St-Jean

Infrastructures