•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élections de 2020 à Saskatoon sujettes à changement

Le directeur général des élections à Élections Saskatchewan. Michael Boda
Michael Boda est le directeur général des élections à Élections Saskatchewan. Photo: CBC
Radio-Canada

Le calendrier électoral actuel de Saskatoon pour l'automne 2020 est « intenable », selon le directeur général des élections de la Saskatchewan, car il prévoit deux élections à quelques jours d'intervalle.

Les électeurs sont appelés à se rendre aux urnes le 28 octobre 2020 pour les municipales. Cinq jours plus tard, le 2 novembre 2020, ils doivent déposer leurs bulletins au scrutin provincial.

Le gouvernement de la Saskatchewan a demandé à la Ville de Saskatoon quelles seraient les implications d’un changement de date potentiel.

La Ville indique qu'elle n'a « fonctionnellement aucune opposition » à ce que la date soit modifiée, mais qu'un examen plus approfondi pourrait être nécessaire.

Les conseillers ont discuté de la proposition lors de la réunion sur la gouvernance et les priorités lundi après-midi.

« Fatigue des électeurs »

Le chevauchement des élections amène deux défis, selon le directeur général des élections de la Saskatchewan, Michael Boda.

C’est d’abord un défi pour les électeurs.

« Il y a deux élections qui sont très rapprochées, ce qui conduit à une incapacité des électeurs d'avoir le temps nécessaire pour être exposé aux problèmes pour une élection particulière », a-t-il expliqué en entrevue à CBC.

Michael Boda ajoute qu’il serait difficile pour les gens de bien réfléchir et de voter en connaissance de cause lors de deux élections si étroitement organisées.

Le deuxième défi réside dans l’organisation des élections.

« Nous embauchons environ 12 000 personnes pour organiser des élections dans la province et les municipalités engageront un nombre similaire », explique-t-il. « Cela ne rend donc pas possible, du point de vue de l’administration électorale [deux élections si proches]. »

Depuis le printemps dernier, Michael Boda travaille sur des moyens de prévenir ce genre de situation pour éviter ce qu'il appelle la « fatigue des électeurs ».

« Le but ultime »

Dans le cas où les élections fédérales et provinciales se chevauchent, une loi prescrit les mesures à suivre, indique Michael Boda.

Mais aucune ne concerne les cas où les provinces et les municipalités sont en conflit.

Il a déclaré que le « but ultime » était de pouvoir disposer d'un an entre les élections fédérales, provinciales et municipales.

Si le report des élections municipales était approuvé, alors le maire et les conseillers actuels rempliraient un mandat de cinq ans.

La province espère pouvoir trouver un terrain d’entente avec Saskatoon dans le courant de la semaine.

Dans un communiqué, le ministère des Relations gouvernementales a indiqué qu’il consultait les intervenants des municipalités et des conseils scolaires à ce sujet.

L’idée serait de repousser les élections municipales d’un an, d’octobre 2020 à octobre 2021. Aucune décision n’a encore été prise.

Saskatchewan

Politique municipale