•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du financement pour convertir l’église de Saint-Germain-de-Kamouraska en centre d’escalade

L'intérieur de l'église de Saint-Germain-de-Kamouraska
L'église de Saint-Germain-de-Kamouraska pourra encore servir comme lieu de culte, même si elle sera réaménagée. Photo: Courtoisie Parvis Saint-Germain
Radio-Canada

Le projet de conversion de l'église de Saint-Germain-de-Kamouraska a obtenu une aide financière pouvant aller jusqu'à 361 000 $ du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur.

Avec cette subvention, l'organisme à but non lucratif Parvis Saint-Germain compte notamment réaliser un centre d'escalade à l'intérieur de l'église.

Le président de l'organisation, Mathieu Perron, explique que la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup s'est engagée à développer des projets en lien avec l'escalade. Le financement du ministère de l'Éducation a en fait été octroyé dans le cadre d'un programme voué aux installations sportives et récréatives.

C’est un programme [...] qui est là pour faire en sorte que, dans les communautés, il puisse y avoir dans les écoles des bons équipements sportifs, mais aussi, plus largement dans la communauté, des endroits qui favorisent la pratique sportive.

Mathieu Perron, président de l’organisation Le Parvis Saint-Germain

Pour compléter son financement, l'organisme lancera une campagne de financement dans les prochaines semaines pour tenter d’amasser entre 200 000 $ et 300 000 $. L’organisation prévoit aussi vendre les bancs d’église pour amasser de l’argent. Certains seront toutefois conservés.

En plus de l’escalade, une autre partie de l'église de Saint-Germain-de-Kamouraska deviendra un espace de travail collaboratif et un lieu de rencontres.

Philippe Bonneau, administrateur et Mathieu Perron, président de l'organisation Le Parvis Saint-GermainPhilippe Bonneau, administrateur et Mathieu Perron, président de l'organisation Le Parvis Saint-Germain Photo : Radio-Canada / Laurence Gallant

La subvention reçue servira donc à installer les parois d’escalade, mais aussi à mettre aux normes l’électricité, la plomberie, le chauffage et l’échangeur d’air du bâtiment. Le Parvis Saint-Germain espère amorcer la construction cet hiver pour ouvrir dès le printemps ou l'été prochain.

La sacristie demeura ouverte aux activités de culte.

D’après les informations de Laurence Gallant

Bas-Saint-Laurent

Infrastructures