•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

53 % des Calgariens appuient les Jeux olympiques

Une veste rouge et blanche avec le logo Calgary ‘88
Les supporteurs des Jeux olympiques à Calgary en 2026 sont toujours majoritaires, selon un sondage publié lundi. Photo: La Presse canadienne / Jeff McIntosh
Radio-Canada

Plus de la moitié des Calgariens (53 %) appuient l'idée d'accueillir les Jeux olympiques d'hiver en 2026, selon un sondage. Si les habitants semblent y être majoritairement favorables, beaucoup aimeraient comprendre l'impact financier du projet.

En effet, le tiers des habitants s'oppose à la tenue des Jeux, selon l'enquête d'opinion de la firme NRG Research Group réalisée pour la Ville de Calgary faite auprès de 500 répondants. La plupart d'entre eux soulignent les coûts élevés et craignent une augmentation des impôts.

Erin Wait, porte-parole du groupe « Non aux Olympiques à Calgary », pense que le nombre d'opposants aux Jeux pourrait être encore plus élevé, car le manque d'information entourant le projet olympique influe sur les résultats du sondage.

La porte-parole pense que c’est un portrait trompeur des appuis réels à une candidature olympique.

Par ailleurs, d’après le sondage, il y a toujours 13 % d’indécis dans la métropole.

Les coûts préoccupent aussi le camp du oui

Les Calgariens sont 39 % à appuyer une future candidature de Calgary parce qu’ils jugent que le projet aurait de bonnes retombées économiques.

Pour Stephen Carter, un membre de l'organisme « Yes Calgary 2026 », les chiffres du sondage sont encourageants, mais montrent que le travail n'est pas terminé. Il pense lui aussi qu’il faut mieux informer la population, car aucun Calgarien n'est prêt à accepter le projet olympique à n'importe quel prix.

« Nous devons comprendre comment le gouvernement financera les Jeux olympiques », dit-il.

Le groupe Calgary 2026, responsable d'évaluer le coût du projet, a toutefois promis de rendre public un cadre financier plus précis, et ce, avant le référendum sur la tenue des Jeux prévu pour le 13 novembre prochain.

« À moins qu’on n'ait plus d’information, je ne crois pas qu’il s’agira d’un référendum juste », pense la porte-parole du camp du non.

Le sondage a été mené entre le 23 et le 29 juillet auprès de 500 Calgariens joints de façon aléatoire par lignes fixes et téléphones cellulaires. La marge d'erreur du sondage est de +/- 4,38 pour cent, 19 fois sur 20.

Sports