•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Northern Pulp : le gouvernement critiqué par des environnementalistes

Les manifestants en bateau passent devant la papetière Northern Pulp le 6 juillet 2018.

Ce n'est pas la première fois que les pêcheurs critiquent le projet.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Radio-Canada

Des groupes environnementalistes dénoncent une subvention de six millions de dollars que le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a versée à la papetière Northern Pulp, afin de concevoir le nouveau système de traitement des eaux usées à son usine du comté de Pictou.

Le rapport des comptes publics du 26 juillet dernier mentionne la subvention, mais n'en donne pas les détails.

Le président de l'Association des pêcheurs du détroit de Northumberland, Ronnie Heighton, croit que le gouvernement a un parti pris dans ce dossier.

C'est incompréhensible que le même gouvernement qui finance le déversement de 70 à 90 millions de litres d'eaux usées dans notre territoire de pêche soit celui qui fait l'évaluation environnementale, s'exclame-t-il.

C'est un conflit d'intérêts flagrant et on demande au fédéral de faire cette évaluation.

Ronnie Heighton, président de l'Association des pêcheurs du détroit de Northumberland

Le gouvernement se défend

Interpellé dans le dossier, le ministère du Transport et du Renouvellement des infrastructures a fait parvenir une réponse par courriel.

Une porte-parole y indique que la subvention s’inscrit dans un processus avec l’entreprise pour éventuellement remplacer le système de traitement des eaux.

La contribution permet de poursuivre les négociations avec Northern Pulp et sera créditée en vue de toute entente future. Ce coût fait partie d'une discussion plus vaste avec Northern Pulp qui n'est pas encore terminée.

Projet controversé

Northern Pulp doit fermer sa centrale de traitement des eaux usées à Boat Harbour, dans le comté de Pictou, d'ici 2020.

Le système de remplacement que propose la papetière compte déverser environ 70 millions de litres d'effluents traités par jour directement dans le détroit de Northumberland, à quelques kilomètres de l'usine.

Le projet de conduite transportant jusqu'à la mer les rejets d'une nouvelle usine de traitement des eaux usées de la papetière se heurte à l'opposition de pêcheurs de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard.

Des centaines de personnes et des douzaines de bateaux de pêche en provenance des trois provinces maritimes se sont rassemblés à Pictou, en Nouvelle-Écosse, le 6 juillet dernier, pour manifester contre la papetière.

Nouvelle-Écosse

Politique provinciale