•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un enfant tire un chariot qui contient un sac à déchets en plastique.

Les déchets résiduels, il faut s'en occuper dès son plus jeune âge, comme le suggère une publicité vantant la solidité de sacs à déchets dans les années 1980.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Au Québec, on exprime une volonté d'arriver à recycler les matières résiduelles depuis des décennies. Mais, comme l'attestent nos archives, la mise en place de politiques pour y parvenir ne se fait pas sans difficulté. Pourtant, plusieurs de ces rebuts possèdent énormément de valeur.

Un objectif toujours pas atteint...

Selon les statistiques de Recyc-Québec, 54 % des déchets que produisent les résidences étaient récupérés dans les cueillettes sélectives en 2015 au Québec. De nouvelles données plus récentes de l’organisme évaluent que 63,6 % de ce qui se retrouve dans les bacs de récupération des citoyens est maintenant recyclé par les centres de tri québécois.

En d'autres termes, la province ne réussit donc toujours pas à atteindre la cible qu’elle s’était fixée dans son Plan d’action 2011-2015, soit de recycler 70 % du papier, du carton, du plastique, du verre et du métal résiduels produits par les citoyens de la province.

Contrechamp, 17 février 1982

Le 17 février 1982, l’animatrice de l’émission Contrechamp Anne-Marie Dussault nous propose un reportage qui montre les difficultés d’appliquer à l’époque une politique de réutilisation au Québec. Anne-Marie Dussault se rend à Victoriaville rencontrer Normand Maurice.

Normand Maurice est un des pionniers du recyclage au Québec. Il crée en 1973 Récupération Bois-Franc qu'il alimentait avec du papier récupéré par les scouts de sa région. Normand Maurice devançait ainsi de six ans l'instauration d’un ministère québécois de l’Environnement.

Normand Denis affirme que les matières résiduelles constituent un trésor. Or, au lieu de l’exploiter, on paye bêtement pour s’en débarrasser! Un manque de logique d’autant plus frappant qu’en 1982, le Canada en entier est aux prises avec une importante crise économique.

De façon la plus simple, on peut dire qu’il y a dans les poubelles des objets qui ont une valeur minimale de 500 millions de dollars par année. On paye 93 millions de dollars pour les faire enfouir. 500 millions, c’est l’équivalent des coupures fédérales actuelles, ça. On pourrait aller les chercher et les rendre disponibles immédiatement dans notre économie.

Normand Maurice

Anne-Marie Dussault constate les nombreuses difficultés qui affaiblissent l’application cohérente de la gestion des déchets.

Les élus proposent des politiques. Encore faudrait-il qu’elles soient mises en œuvre. En 1982, une directive de récupération du papier utilisé par les fonctionnaires québécois, adoptée en 1980, n’était respectée que dans les bureaux du ministère de l’Environnement.

... mais il y a un certain progrès

La semaine verte, 19 mars 2006

Le 19 mars 2006, l’émission La semaine verte propose un reportage du journaliste et animateur Errol Duchaîne et du réalisateur Michel du Montier. On y constate une certaine progression de la cueillette sélective et du recyclage au Québec.

On récupère actuellement 6-7 % du plastique; on récupère 16 % du verre, quand on sait toute la quantité de verre quand même qu’on peut mettre dans notre bac. Donc, il faut pas hésiter à en mettre davantage. Dans le bac de recyclage, il faut davantage penser emballage, contenant, bocal, papier journal, circulaire, magazine.

Johanne Riverin, Recyc-Québec

Il reste cependant des progrès à faire. Détail intéressant, le reportage se termine par des conseils en ce qui concerne une récupération efficace des déchets.

Le gouvernement du Québec et Recyc-Québec soumettront conjointement bientôt un Plan d’action 2018-2022 pour le recyclage des matières résiduelles. On verra alors quels seront les cibles proposées et les moyens suggérés pour y arriver.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Archives

Environnement