•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Bloc québécois en pleine reconstruction au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Des macarons du Bloc québécois sont alignés sur une table.
Le Bloc québécois se reconstruit dans la région. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le Bloc québécois reprend vie au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le parti a connu des moments très difficiles dernièrement. Après l'élection partielle remportée par le conservateur Richard Martel dans Chicoutimi-Le Fjord, l'exécutif de cette circonscription a démissionné en bloc, épuisé par la crise au sein du parti.

Un texte de Mélissa Savoie-Soulières

Même la présidente locale et régionale, Élise Gauthier, a quitté son poste. Un nouvel exécutif est en place dans Chicoutimi-Le Fjord depuis le 10 août. Valérie Tremblay, une enseignante, en est la nouvelle présidente. Elle salue le travail accompli par l'ancien exécutif.

« Ces gens-là ont été là pendant des années et des années pour le Bloc québécois. Ils méritent qu’on les salue pour ça, mais là je pense qu’ils avaient atteint un niveau d’épuisement qui les dépassait », explique Valérie Tremblay.

Un exécutif a récemment été mis en place dans Lac-Saint-Jean et des bénévoles s'affairent aussi à en bâtir un dans Jonquière.

Une fois que les trois exécutifs seront en place, les membres comptent instaurer un exécutif régional, question de s’allier pour traiter des enjeux qui touchent les trois circonscriptions du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La refondation du Bloc québécois

Le Bloc québécois pourrait bien changer de nom, de programme, de logo, bref, presque du tout au tout, mais en gardant le cap sur l'indépendance. C’est l’idée qui a été amenée par l’aile jeunesse du parti lors du congrès de samedi.

Dans la région, la nouvelle présidente de l'exécutif dans Chicoutimi-Le Fjord vient tout juste d'être élue comme trésorière au bureau national.

Valérie Tremblay se réjouit que la proposition de l'aile jeunesse du Bloc québécois sur la refondation du parti ait été entendue et acceptée par les membres.

« C’est une bonne chose que ce soit venu de l’aile jeunesse du parti. Évidemment le mouvement indépendantiste a profondément besoin de l’implication des jeunes. Je ne crois pas, nous sommes nombreux à le croire, que les jeunes ne s’y intéressent pas [à l’indépendance]. Je pense que les jeunes ont besoin qu’on leur laisse leur place », de dire Valérie Tremblay.

Les activités du Bloc québécois reprendront après les élections provinciales, question de laisser les membres participer à des activités partisanes pendant la campagne électorale s'ils le veulent.

Dès le mois d'octobre par contre, des consultations s'amorceront sur l'avenir du parti. Le congrès de refondation du Bloc québécois aura lieu en février.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique fédérale