•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des coureurs en provenance de six pays au Marathon Gaspesia

Les coureurs devant le magnifique panorama de la baie de Gaspé

Les coureurs devant le magnifique panorama de la baie de Gaspé

Photo : courtoisie J DEsjarlais

Radio-Canada

Deux cent cinquante participants ont pris part samedi au Marathon international Gaspesia à Gaspé. Avec six pays représentés, l'organisation se dit très satisfaite de la participation internationale, mais promet de modifier sa stratégie pour attirer plus de Gaspésiens.

Un texte de Brigitte Dubé, d'après les informations de Geneviève Génier Carrier

Les coureurs provenaient du Québec, d'ailleurs au Canada, des États-Unis, de la France, de l'Autriche, de l'Italie et de la Chine.

L’organisateur de la course, Jean-François Tapp, se réjouit de l’augmentation du nombre de participants comparativement à 2017 (230 personnes). C’est plutôt rare une si petite participation, mais avec une si grande proportion de participants de l’international, estime-t-il.

Un coureur du Marathon Gaspesia, sourire aux lèvresAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un coureur du Marathon Gaspesia, sourire aux lèvres

Photo : page Facebook

Toutefois, il se désole du fait que seulement 30 % des coureurs proviennent de la région alors qu’habituellement, selon lui, cette proportion est de 60 % pour les événements de course en Gaspésie, comme l’Ultra Trail Gaspesia, le plus populaire.

Avec la série de courses Gaspesia, explique M. Tapp, on cible le tourisme de niche sportif qui provient de l’extérieur de la région. Il faudra trouver des solutions pour ne pas oublier la clientèle locale pour l’inciter à participer à notre événement.

Cet automne, nous allons réfléchir à des solutions pour séduire les coureurs locaux et régionaux. 

Jean-François Tapp, organisateur du Marathon Gaspesia

L’événement en était à sa troisième présentation. Danielle Pedneault de Baie-Comeau a remporté l'épreuve de 42,2 kilomètres chez les femmes. Éric Lévesque de Matane l’a emporté chez les hommes.

Éric Lévesque et Danielle Pedneault, les gagnants du Marathon, ont couru presque  la totalité du parcours ensemble. Treize secondes les séparaient à la ligne d'arrivée.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Éric Lévesque et Danielle Pedneault, les gagnants du Marathon, ont couru presque la totalité du parcours ensemble. Treize secondes les séparaient à la ligne d'arrivée.

Photo : courtoisie J Desjarlais

Des parcours de 21,1 kilomètres, 10 kilomètres, 5,5 kilomètres, 1 kilomètre et un circuit pour les petits étaient aussi proposés.

Le prochain événement, le Gaspesia Raid Marathon, aura lieu durant la fin de semaine de la fête du Travail à Percé. Selon Jean-François Tapp, il s’agit de la seule course de vélo de montagne de 100 milles au Canada. On attend 150 participants d’un peu partout en Amérique du Nord. Le défi est très relevé, ce qui nous permet d’attirer des athlètes de haut niveau, mentionne-t-il.

Des participants du Gaspesia 100Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des participants du Gaspesia 100

Photo : Radio-Canada

Pour la première fois cette année, il sera possible de participer à toutes les distances en vélo à pneus surdimensionnés (fatbike).

Le Raid Marathon Gaspepsia 100, c’est davantage une aventure qu’une course en vélo de montagne, souligne l’organisateur.

Jean-François Tapp rappelle que c’est l’événement phare qui prête son nom à la série Gaspesia. Il en est à sa quatrième année.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Sports