•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La construction du centre de soins psychiatrique de Campbellton est commencée

Un dessin de ce qu'aura l'air le centre une fois terminé.
Le centre a été conçu selon le modèle d'un établissement similaire à Terre-Neuve. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les jeunes souffrant de problèmes mentaux complexes pourront dès 2020 être traités dans un tout premier centre provincial spécialisé en la matière situé à Campbellton.

Le centre a été annoncé en mai 2015. Toutefois sa construction a débuté il y a quelques semaines seulement.

L’objectif du centre: offrir un lieu pour traiter des jeunes de 12 à 18 ans ayant des problèmes mentaux complexes qui auront déjà essayé toutes les autres ressources disponibles pour leur venir en aide.

On est vraiment la dernière option, explique Carole Gallant, directrice des services pour la jeunesse dans le réseau de santé Vitalité.

Carole Gallant, directrice des services pour la jeunesse dans le réseau de santé VitalitéCarole Gallant, directrice des services pour la jeunesse dans le réseau de santé Vitalité Photo : Radio-Canada

Traitement de traumatismes

Beaucoup de jeunes ayant vécu des traumatismes pourraient recourir aux services du centre. Actuellement, certains de ces jeunes doivent quitter la province pour recevoir des soins adaptés.

La majorité du temps, ces jeunes-là ont des traumas multiples qui n’ont pas pu être desservis [...] à l'intérieur des unités de psychiatrie qu'il y a dans les huit hôpitaux régionaux de la province.

Toute la variété de diagnostics peut s’y retrouver, mais c'est très souvent associé avec des jeunes qui ont vécu plusieurs traumas dans leur vie.

Carole Gallant, directrice des services pour la jeunesse dans le réseau de santé Vitalité

La construction du centre est évaluée à quinze millions de dollars. Il s’agira du premier du genre au Nouveau-Brunswick.

Pas comme à l’hôpital

Beaucoup d’efforts seront déployés pour que le centre ne ressemble pas à un hôpital et qu’il soit un milieu de vie plus confortable pour les jeunes, explique Carole Gallant.

Toutefois, tout est sécurisé.

Carole Gallant, directrice des services pour la jeunesse dans le réseau de santé Vitalité
Des travailleurs œuvrent à la construction du centre. La construction du centre est commencée il y a quelques semaines. Photo : Radio-Canada

Le centre sera installé à proximité de l'hôpital régional de Campbellton et du Centre hospitalier Restigouche, le principal hôpital de soins psychiatriques du Nouveau-Brunswick.

Cet emplacement a d’ailleurs été l'objet de critiques peu après l’annonce en 2015.

La construction devrait se terminer à l'automne 2019.

Avec les informations de Serge Bouchard

Nouveau-Brunswick

Santé physique et mentale