•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Teva Canada élargit son rappel de médicaments contenant du valsartan

Gros plan sur des capsules de médicaments blanches à la sortie d'une bouteille ambrée couchée sur le côté.
Certaines doses de valsartan pourraient être contaminées par des impuretés. Photo: iStock

Santé Canada a annoncé samedi soir que le fabricant de médicaments génériques Teva Canada élargissait le spectre de son rappel volontaire de médicaments contenant du valsartan, une molécule entre autres utilisée pour traiter l'hypertension artérielle et l'insuffisance cardiaque.

Dans un communiqué publié en soirée, samedi, on mentionne ainsi que huit lots supplémentaires sont touchés par ce rappel, puisque ces nouveaux médicaments renfermant du valsartan pourraient eux aussi contenir des impuretés, soit de la nitrosodiméthylamine (NDMA).

Ceci s'ajoute à un premier rappel de certains produits, en date du 9 juillet dernier, en raison de la présence de NDMA, qui est entre autres un sous-produit de la fabrication de pesticides, de pneus en caoutchouc, et de l'épuration des eaux usées.

Le valsartan utilisé dans tous les produits rappelés a été fabriqué en Chine par Zhejiang Huahai Pharmaceuticals.

Santé Canada indique se pencher sur les éventuels effets à long terme de la NDMA sur la santé des patients. La substance pourrait s'avérer cancérigène.

Un examen, qui doit être complété au cours des prochaines semaines, vise à déterminer la quantité de NDMA à laquelle les patients ont été exposés, ainsi que la durée de cette exposition.

Santé Canada demande par ailleurs à Teva Canada d'enquêter pour déterminer la cause de ce récent problème.

Les patients qui prennent des médicaments visés par le rappel doivent continuer de les consommer, mentionne l'agence fédérale, et communiquer dès que possible avec leur professionnel de la santé pour discuter d'une option de traitement.

La liste des produits visés et celle des produits non visés par le rappel sont disponibles sur le site Internet de Santé Canada.

Santé publique

Santé