•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'opposition au bac brun se poursuit à Saguenay

D'ici trois ans, Montréal pourra traiter tout le compost ramassé auprès des foyers.
Un bac brun à Montréal Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La mobilisation contre l'achat des bacs bruns prend de l'ampleur. L'Association des contribuables de Saguenay (ACS) se prononce également contre le règlement d'emprunt de 5,5 millions de dollars de la Ville de Saguenay pour se doter de bacs bruns.

Un texte de Roxanne Simard

La présidente de l’ACS, Mélanie Boucher, invite les citoyens qui s'y opposent à se déplacer pour signer le registre à Chicoutimi afin d'obtenir un référendum sur la question.

Elle dénonce l'empressement de la ville de s'endetter alors qu'il existe d'autres options. Mélanie Boucher critique aussi l'absence de bureaux de vote dans les arrondissements de Jonquière et de La Baie.

Une sortie qui survient après celle de Gazon Savard et du chef du Parti citoyen de Saguenay, Dominic Gagnon sans oublier les deux conseillers municipaux de La Baie, Martin Harvey et Éric Simard, qui ont voté contre le règlement d’emprunt au dernier conseil municipal. Ces derniers trouvent que la Ville agit trop vite et déplorent que le registre ne puisse être signé qu’à Chicoutimi.

Au total, 8022 signatures sont nécessaires pour la tenue d’un référendum.

Toutefois, la présidente de l'ACS croit que la mairesse de Saguenay ne peut ignorer le message fort de la population, et ce, même si le nombre de signatures nécessaires n'est pas suffisant.

« Il est encore temps de revenir sur cette décision et prendre le temps de considérer l’opinion publique, car après tout, c’est le citoyen qui paie pour les services », peut-on lire dans un communiqué de l'Association des contribuables de Saguenay.

Les gens qui s’opposent au projet peuvent signer le registre du 20 au 24 août, de 9 h à 19 h, dans l’arrondissement de Chicoutimi, au bureau des permis situé derrière la bibliothèque.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale