•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'église du Très-Saint-Sacrement à Québec pourrait être démolie

L'église du Très-Saint-Sacrement
L'église du Très-Saint-Sacrement Photo: Radio-Canada / Carl Marchand
Radio-Canada

L'église du Très-Saint-Sacrement à Québec pourrait disparaître. Le conseil de fabrique de la paroisse a opté pour qu'elle soit remplacée par un nouvel édifice alors qu'un sondage révèle que les résidents préfèrent la conserver.

La paroisse recherche un promoteur qui pourrait faire l'acquisition du terrain et y construire un nouveau bâtiment.

Le conseiller municipal Yvon Bussières privilégie l'option de conserver l'église qui aura 95 ans en septembre. Il précise que plus 80 % des résidents souhaitent que l’église soit citée comme bâtiment patrimonial.

« L’église n’est pas menacée comme telle, elle va avoir la durée de vie qu’on va bien lui donner », ajoute-t-il.

Il affirme que les travaux de rénovation, s’ils sont effectués, devront s'échelonner sur 10 ans et coûteront 3 millions de dollars.

« J’ai déposé des documents au conseil municipal en juin, à savoir un rapport d’un expert en patrimoine. Le rapport de la consultation publique sur l’église, et j’ai déposé un avis de l’architecte sur le dossier, qui dit qu’elle n’est pas en fin de vie », indique Yvon Bussières.

L'an dernier, plusieurs briques s'étaient détachées de la façade de l'église.

Avis de proposition

Yvon Bussière a déposé une demande de classification patrimoniale à la Ville de Québec, ce qui lui accorderait une protection.

L’avis de proposition sera étudié le 27 août lors du prochain conseil municipal. La demande sera soit acceptée, rejetée, ou des délais additionnels pourraient être demandés pour analyser le dossier.

« Moi, je demande qu’elle soit citée parce que c’est un monument, c’est une œuvre architecturale qui marque le quartier », souligne-t-il.

Québec

Architecture