•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’entrepreneuriat métis célébré à Peterborough

Une peinture d'un loup multicolore en avant-plan avec d'autres oeuvres d'art en arrière-plan.
Une foire d’artisans et d’entrepreneurs est organisée en marge de l’assemblée générale annuelle de la Nation métisse de l'Ontario à Peterborough Photo: Radio-Canada / Philippe de Montigny
Radio-Canada

Quelque 400 membres et dirigeants de la Nation métisse de l'Ontario ont profité de leur assemblée générale annuelle à Peterborough pour discuter de prospérité économique et d'autosuffisance dans leurs communautés.

Un texte de Philippe de Montigny

Le Fonds de développement Métis Voyageur a été cité comme exemple d’initiative qui permet d’éliminer les obstacles auxquels font face les entrepreneurs métis.

Six ans après sa création, le Fonds a appuyé plus d'une soixantaine d'entreprises dirigées majoritairement par des Métis de la province. Il a permis de créer plus de 120 emplois et d'en protéger des centaines d’autres.

Ça a sauvé beaucoup d’entrepreneurs qui n’avaient pas d’autre endroit où aller et ça leur a permis un déboulement.

France Picotte, vice-présidente de la Nation métisse de l’Ontario

Le gouvernement de Kathleen Wynne à l'époque s’était engagé à y verser 30 millions de dollars sur une période de 10 ans. Le Fonds devait au départ appuyer uniquement les entreprises dans le secteur des ressources naturelles, mais son mandat s’est vite élargi.

Des politiciens et représentants métis tiennent une maquette d'un bateau en bois.Le président Paul DeVillers (à d.) lors du lancement du Fonds de développement Métis Voyageur en août 2012 Photo : courtoisie

Parmi les entreprises qui ont reçu des prêts, il y a aussi des restaurants, un fabricant de terrains de jeu pour enfants, une écurie avec une école d’équitation, un service de recyclage et de collecte de déchets, ainsi que des lieux de villégiature, souligne le président du fonds, Paul DeVillers.

L’ancien député fédéral, lui-même Métis, affirme qu’il a bon espoir que le nouveau gouvernement progressiste-conservateur honorera cet engagement.

Le gouvernement de M. Ford se dit très favorable au développement économique. Nous avons une bonne histoire à leur conter. On a déjà rencontré des joueurs principaux dans son gouvernement , dit M. DeVillers.

Exemples d'entreprises financées par le Fonds de développement Métis Voyageur

  • Dynamo Industries (Plantagenet)
  • Rock-Tech (Lively)
  • Municipal Waste & Recycling Consultants (Blind River)

Le président vante son taux de perte bien en-dessous de la moyenne dans l’industrie : moins de 1 % des prêts alloués n’ont pas été remboursés. Il affirme avoir refusé des demandes de prêts totalisant 10 millions de dollars parce que le risque était trop élevé.

Ottawa a également bonifié le Fonds de développement Métis Voyageur en y contribuant de 2,35 millions de dollars sur 3 ans.

Entrepreneuriat

Économie