•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’autobus de campagne de Québec solidaire partira 5 jours après les autres

Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé, devant la scène du Théâtre Granada, à Sherbrooke.
Les co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé Photo: Radio-Canada

Ne cherchez pas l'autobus de campagne de Québec solidaire (QS) sur les routes lorsque les élections provinciales seront déclenchées, le 23 août : il sera stationné. QS commencera sa tournée du Québec 5 jours après les autres partis, soit le 28 août.

Un texte d’Alexandre Duval

Le déclenchement des élections plus tôt que prévu a-t-il pris par surprise la formation de gauche? Pas du tout, soutient la responsable des relations publiques pour QS, Stéphanie Guévremont.

« Notre stratégie est de commencer sur le terrain, à Montréal, dit-elle. On a plusieurs événements qui sont prévus, donc pas besoin d’autobus pour les premiers jours. C’est économique et écologique. »

Avant même que Philippe Couillard annonce que les élections seraient déclenchées le 23 août plutôt que le 29 août, QS prévoyait démarrer son autobus de campagne plus tard que les autres partis.

« Notre autobus a toujours été réservé pour le 31 août, ça faisait partie de notre stratégie », souligne Mme Guévremont.

Avec le déclenchement hâtif, on a simplement devancé le départ de l’autobus au 28 août.

Stéphanie Guévremont, responsable des relations publiques pour Québec solidaire

Pas de craintes

Mme Guévremont ne craint pas que ce début de campagne axé sur Montréal nuise à QS, alors que ses adversaires seront déjà en train de sillonner le Québec.

« La campagne de Québec solidaire va commencer le 23 août comme toutes les autres », dit-elle.

Comme le veut la tradition, le chef du gouvernement sortant, Philippe Couillard, montera à bord de son autobus le jour du déclenchement, après la dissolution du Parlement par le lieutenant-gouverneur.

La Coalition avenir Québec (CAQ) confirme que François Legault montera aussi à bord de son autobus le 23 août, probablement à partir de Québec, puisque c’est là que se situe le garage qui l’abrite.

Quant au chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée, il amorcera aussi sa tournée à bord de son autobus ce jour-là, mais son organisation ne dévoile pas son point de départ.

L'importance de Montréal

Le professeur au département de science politique de l’Université Laval, Thierry Giasson, ne croit pas que QS risque gros en laissant son autobus au garage pendant près d’une semaine.

« Les gains sérieux à faire sont à Montréal […] Ça va permettre d’apporter une visibilité à la campagne probablement dans les deux circonscriptions montréalaises où on veut faire des gains, c’est-à-dire Rosemont et Hochelaga-Maisonneuve. »

Thierry Giasson, professeur au département de science politique de l'Université LavalThierry Giasson, professeur au département de science politique de l'Université Laval Photo : Groupe de recherche en communication politique, Université Laval

M. Giasson ajoute que le départ d’Amir Khadir, dans Mercier, impose une « campagne plus soutenue » pour faire connaître leur nouvelle candidate, Ruba Ghazal, et tenter de conserver ce siège.

Contrôler le message

La seule chose que QS manquera, selon le professeur, est la fameuse séance photo des chefs qui montent à bord de leur autobus respectif.

La visibilité médiatique du parti ne devrait pas en souffrir, croit-il, puisque QS pourra tout simplement reprendre ce moment cinq jours plus tard. La façon dont QS réagira devant les caméras ce jour-là sera toutefois importante, selon M. Giasson.

« Je ne serais pas surpris de les voir essayer de tourner ça à leur avantage, de sortir une ligne un peu humoristique où on rit un peu de la situation dans laquelle on se retrouve. »

Manon Massé est une femme qui n’a jamais peur de rire, même de rire d’elle. S’ils réussissent à trouver le ton juste, ils peuvent faire un gain positif.

Thierry Giasson, professeur au département de science politique de l'Université Laval

De plus, l’attention que de nombreux citoyens accorderont au début de la campagne ne sera peut-être pas à son paroxysme, ajoute le professeur Giasson, puisque cela coïncidera avec la rentrée scolaire.

Le départ de l'autobus de QS, le 28 août, se fera à partir de Montréal. Le parti promet de mener la plus grosse campagne de son histoire et de se rendre aux quatre coins du Québec.

« Cette campagne est près de deux fois plus grosse que celle que Québec solidaire a menée en 2014. On va aller partout », indique Mme Guévremont.

Politique provinciale

Politique