•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les barmans s'inquiètent des clients amateurs de cannabis

Une bière et de la marijuana

Photo : Reuters / Nick Adams

Radio-Canada

Même si les barmans de la Saskatchewan ont suivi une formation pour reconnaître les consommateurs trop alcoolisés, ils s'inquiètent de ne savoir encore bien distinguer les clients qui ont fumé trop de marijuana.

En effet, la formation « Serving it right » (Servez avec modération) permet aux serveurs d’empêcher de verser un verre de plus aux clients qui semblent en état d'ébriété.

Cependant, les barmans veulent savoir quelle sera leur part de responsabilité civile lorsque le cannabis récréatif deviendra légal au Canada à partir du 17 octobre.

« Nous avons besoin de lignes directrices [...] Comment voulez-vous qu’un serveur reconnaisse que quelqu’un s’est drogué? Nous n’avons reçu aucune formation à ce sujet », explique Jim Bence, le président de l’Association touristique et hôtelière de la Saskatchewan.

En 2017, la Société d’assurance de la Saskatchewan (SGI) a poursuivi deux bars de Saskatoon qui ont servi de l’alcool à une femme ivre ayant ensuite pris le volant de sa voiture et tué quatre personnes dans un accident de la route.

Saskatchewan

Drogues et stupéfiants