•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un vol de citrouille « sans aucun sens »

Un homme avec une casquette noire tient dans les mains une grosse citrouille.

Il a fallu moins de 10 secondes au voleur pour commettre son larcin.

Photo : Wendi Matthes

Radio-Canada

Wendi Matthes, habitante d'un quartier résidentiel du nord-ouest d'Edmonton, est triste que sa citrouille lui ait été volée mercredi après-midi. Elle la gardait précieusement pour la prochaine Halloween avec ses petits-enfants.

Il n'a fallu que quelques secondes aux deux hommes passant par l'allée arrière pour s'emparer du fruit.

De près de 70 centimètres de diamètre et pesant plus de 13 kilogrammes, la citrouille poussait sur la clôture du jardin, à l'arrière de cette maison du quartier résidentiel de Kensington, avant d'être dérobée.

Manque de chance pour les voleurs : Wendi Matthes dirige une entreprise de sécurité et a installé des caméras autour de sa résidence.

La résidente Wendi Matthes dans son jardin.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La citrouille n'était pas encore mûre, selon Wendi Matthes.

Photo : CBC / Dave Bajer

Frustrée par une série de vols dans son quartier, elle a décidé de faire part de l'incident à la police d'Edmonton. L'agent lui aurait dit qu'il regarderait ses images de vidéo surveillance afin d'identifier les deux hommes qu'on y voit.

Wendi Matthes ne souhaite pas voir les deux larrons poursuivis pour vol, mais ne se dit pas contre « un peu d'humiliation publique ».

Ça fait de la peine à ma famille, à moi et à mes voisins.

Wendi Matthes, habitante d'Edmonton

La femme, qui se remet d'un cancer, n'a pas beaucoup d'énergie à consacrer à son jardin. Selon elle, ce vol « n'a aucun sens », puisque la citrouille n'était pas encore mûre et donc pas prête à être consommée.

Le fameux fruit devait servir à la prochaine Halloween avec ses petits-enfants. « Cela me rend triste. J'espère que [le voleur] en avait plus besoin que moi », dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Vol