•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un parc éolien construit près de la communauté mohawk de Kahnawake

Des éoliennes.

Le projet de parc éolien doit être complété vers 2021.

Photo : Radio-Canada / CBC/Tom Ayers

Radio-Canada

Les entreprises Kruger Énergie et Énergies durables Kahnawà:ke (EDK) joignent leurs forces en vue de la construction d'un parc éolien situé entre les municipalités de Saint-Rémi et de Saint-Michel, et la communauté mohawk de Kahnawake, en Montérégie. Le hic : Hydro-Québec devra payer cette électricité plus cher que son prix actuel.

Le projet de parc éolien Des Cultures doit comprendre de 6 à 10 éoliennes pour une puissance totale de 24 mégawatts.

EDK avait signé en 2011 un contrat d'approvisionnement en électricité avec Hydro-Québec pour la construction d'un parc éolien, projet qui n'a pas eu de suite. En 2014, c'était au tour de Kruger Énergie de tenter sa chance dans la région, de nouveau sans succès.

Quatre ans plus tard, les deux entreprises unissent leurs forces pour respecter le contrat... et les tarifs de 2011, soit 12,5 cents le kilowattheure.

Les prix actuels se situent sous les 7 ¢/kWh.

Qu’on soit obligé d’honorer un contrat, c’est une bonne chose, parce que les contrats sont négociés selon l’époque où ils sont consentis.

Pierre Moreau, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec

Même son de cloche du côté de Kruger Énergie. « Il est signé, on ne peut pas aller jouer à l’intérieur du contrat », a résumé Jean Roy, vice-président principal et chef de l’exploitation de l'entreprise.

Ce projet concerne un bloc de 250 MW réservé aux communautés autochtones dans le cadre d'un appel d'offres lancé en 2009.

Selon Kruger Énergie, la mise en service de ce nouveau parc éolien est prévue pour 2021. Les éoliennes seront installées sur des terres privées dans la région.

Des redevances sur 20 ans

Dans le communiqué détaillant l'annonce, il est précisé que la construction du parc éolien entraînera des investissements de 70 millions de dollars.

EDK sera l'investisseur du projet, tandis que Kruger sera responsable de la construction et de l'exploitation du parc éolien.

Une fois les travaux complétés, des redevances de 3,6 millions seront versées en 20 ans aux municipalités voisines, en plus des 3,3 millions octroyés aux propriétaires des terres sur lesquelles seront construites les éoliennes.

« Une bonne solution a été trouvée afin de réaliser le projet porté depuis des années par Énergies durables Kahnawà:ke, visant à favoriser la production d'énergie verte et le développement économique régional, tout en contribuant au développement socioéconomique de la communauté autochtone », a ainsi déclaré le ministre de l'Énergie, Pierre Moreau, qui est également le député de la circonscription où le projet sera développé.

Le parc éolien Des Cultures doit encore franchir les étapes de l'étude d'impact, obtenir l'approbation du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), convaincre la population lors d'audiences publiques, ainsi qu'avoir le feu vert de la Commission de protection du territoire agricole du Québec.

Énergies renouvelables

Économie