•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec Fier lance une campagne d'appels automatisés axée sur le Parti libéral

Les appels automatisés proviennent du numéro 819-805-1883, localisé à Sherbrooke.

Les appels automatisés proviennent du numéro 819-805-1883, localisé à Sherbrooke.

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Québec Fier ne lésine pas sur les moyens pour nuire au Parti libéral du Québec. Après sa page Facebook, le groupe de droite libertarienne tente d'influencer les citoyens avec des appels téléphoniques automatisés. Radio-Canada a appris que plusieurs Québécois ont reçu un appel ces derniers jours pour répondre à un sondage orienté politiquement.

Un texte de Thomas Gerbet, avec la collaboration de Jeff Yates

Sasha Audet a contacté Radio-Canada après avoir reçu un mystérieux appel robotisé jeudi matin. « La voix automatisée disait que c'était un sondage d'opinion par rapport aux élections », raconte le jeune homme qui réside à Sherbrooke.

Il y avait une seule question : la voix demandait si la personne est en faveur de la réélection du Parti libéral, ambivalente ou contre. L'appel était signé « Québec Fier ».

On sentait un biais en défaveur du Parti libéral. La question n'était pas objective, ça poussait à répondre non.

Sasha Audet, résident de Sherbrooke qui a reçu l'appel automatisé de Québec Fier

Le jeune homme raconte qu'un des choix de réponse était introduit par : « Je trouve qu'ils ont été au pouvoir trop longtemps et qu'on a besoin de changement. »

Plusieurs Québécois ont signalé un appel semblable sur un site spécialisé pour retracer l'origine d'appels automatisés. Lorsqu'on contacte le numéro, on tombe sur « le centre de liaison des électeurs de la part de Québec Fier ».

Radio-Canada avait levé le voile, au début du mois, sur les personnes derrière la page Facebook et le site web Québec Fier, gérés par des Québécois de la droite libertarienne proches des conservateurs.

Ces derniers s'inspirent et entretiennent des liens avec les auteurs de la page Ontario Proud, qui ont mené une campagne d’envois de courriels, d’appels et de messages textes automatisés durant la campagne électorale ontarienne afin de nuire au Parti libéral provincial, puis au Nouveau Parti démocratique.

Québec Fier confirme être derrière les appels

Un des initiateurs du groupe Québec Fier, Jean-Philippe Fournier, nous a confirmé être à l'origine des appels. Questionné sur le biais apparent du sondage, il répond que « ce sont des questions que les gens se posent beaucoup entre eux ».

Québec Fier explique avoir récolté des dons ces derniers jours qui lui permettent de financer cette opération.

Interrogé au sujet de ces appels, le Directeur général des élections du Québec explique que la loi ne les interdit pas avant le déclenchement des élections. La Loi électorale ne prévoit par ailleurs aucune limite de dépenses pour des tiers avant le déclenchement, le 23 août. En revanche, la limite de dépenses est de 300 $ durant la campagne.

Envois de courriels

En plus de sa page Facebook, le groupe Québec Fier dispose d'un site web bâti avec la plateforme Nation Builder. Celle-ci permet aux gestionnaires de créer des bases de données et des listes d’envoi par courriel de ses partisans. Cette plateforme a entre autres été utilisée par les campagnes pour et contre le Brexit et celle du président américain, Donald Trump.

Dans les derniers jours, Québec Fier a diffusé des chaînes de courriels pour solliciter des dons. On peut notamment y lire : « Les dés sont pipés en faveur du maintien de la République du statu quo au Québec. Heureusement, avec le pouvoir des médias sociaux, LE PEUPLE pourra se faire entendre d'ici le déclenchement des élections. »

La page Facebook Québec Fier, qui compte près de 9000 abonnés, écorche tous les partis, mais attaque principalement les libéraux.

Campagne de textos

De nombreux internautes ont signalé à Radio-Canada avoir reçu un texto de la part d'une personne affirmant travailler pour Québec Fier.

« Bonjour, c'est Eve de Québec Fier. Avez-vous peur que les libéraux de Philippe Couillard gagnent les élections? Répondez: oui ou non », peut-on lire dans le message.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Capture d'écran d'un texto de Québec Fier.

Photo : Capture d'écran

« Bonjour, c'est Eve de Québec Fier. Avez-vous peur que les libéraux de Philippe Couillard gagnent les élections? Répondez : oui ou non », peut-on lire dans le message.

Politique provinciale

Politique