•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Albert Millaire en trois grands rôles au théâtre et à la télévision

    Portrait rapproché du comédien québécois Albert Millaire.

    Le comédien Albert Millaire s'est éteint le 15 août 2018 à l'âge de 83 ans.

    Photo : Radio-Canada / Henri Paul

    Radio-Canada

    Le comédien Albert Millaire s'est éteint à 83 ans. Homme de théâtre et de télévision, il s'est vu confier de grands rôles dans des productions radio-canadiennes au cours de sa carrière. Retrouvez-le en Cyrano de Bergerac, en Hamlet et en Pierre Le Moyne d'Iberville.

    Albert Millaire obtient son premier grand rôle à la télévision de Radio-Canada en 1966. Il incarne le héros de la série historique D’Iberville. Il s’agit à l’époque d’une ambitieuse production télévisuelle à laquelle collaborent les télévisions de France, de Belgique et de Suisse.

    D'Iberville

    Aujourd’hui, 20 juin 1966

    En juin 1966, le magazine Aujourd’hui se déplace sur le plateau de cette série d’envergure. Dans cet extrait de l’émission, le comédien Albert Millaire parle de l’importance du personnage de Pierre Le Moyne d’Iberville, qu'il considère comme un « Cid canadien ».

    Cyrano

    Les Beaux Dimanches : Cyrano de Bergerac, 3 novembre 1985

    Le nom d’Albert Millaire est surtout associé au théâtre. Sur les ondes de Radio-Canada, il fait sa marque dans un célèbre téléthéâtre, Cyrano de Bergerac, dans lequel il joue Cyrano.

    Cet extrait des Beaux Dimanches du 3 novembre 1985 vous permet de revoir son interprétation de la tirade du nez dans cette comédie héroïque.

    Hamlet

    Prisme, 1er mars 1970

    Autre grand rôle du répertoire classique qu’Albert Millaire a incarné : Hamlet.

    Dans cette entrevue à l’émission Prisme du 1er mars 1970, le comédien s’exprime sur ce personnage qu’il joue sur la scène du Théâtre du Nouveau Monde :

    Fatalement, il y a du Hamlet dans tout le monde. Tout le monde peut devenir Hamlet. Presque tous les comédiens peuvent jouer Hamlet, se prendre à un moment donné à son jeu. On embarque dedans. J'ai joué des personnages romantiques, lyriques et je pense qu'il y a de ça dans le personnage. J'ouvre les écluses et je laisse partir le texte et la situation.

    Albert Millaire
    Encore plus de nos archives

    Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

    Archives

    Arts