•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau cycle de négociations prévu entre Pékin et Washington

Des employés installent des drapeaux.
Une délégation chinoise menée par le vice-ministre du Commerce, Wang Shouwen, se rendra aux États-Unis. Photo: Reuters / Jason Lee

La Chine a annoncé mercredi qu'elle enverra une délégation aux États-Unis, menée par le vice-ministre du Commerce, à la fin du mois d'août afin de reprendre les négociations commerciales.

Dans une volonté de calmer le jeu, les États-Unis ont lancé l’idée de reprendre les discussions, a indiqué par communiqué le ministère chinois du Commerce.

Le vice-ministre du Commerce Wang Shouwen retrouvera à la table de négociations le sous-secrétaire américain au Trésor pour les affaires internationales, David Malpass.

Lors des discussions, dont la date n’a pas été dévoilée, la Chine n’acceptera aucune mesure commerciale unilatérale, a prévenu le ministère du Commerce.

La partie chinoise réaffirme qu'elle est opposée à l'unilatéralisme et aux pratiques de protectionnisme commercial.

Le ministère chinois du Commerce

La Chine a toutefois salué cette invitation au dialogue et toute « communication sur la base de la réciprocité, de l'égalité et de l'intégrité », peut-on lire dans le communiqué.

Cette annonce survient au moment où Pékin et Washington se renvoient la balle dans le dossier des tarifs douaniers. Les États-Unis brandissent l’argument de la sécurité nationale en accusant notamment la Chine de « priver les entreprises américaines de la capacité d’exploiter des licences ».

L’administration Trump a mis à exécution ses promesses d’appliquer des droits supplémentaires de 25 % sur 34 milliards de dollars d’importations chinoises, auxquels Pékin a riposté en imposant à son tour des taxes sur des produits américains.

Des tarifs douaniers supplémentaires sur 16 milliards de dollars de produits américains doivent par ailleurs entrer en vigueur le 23 août.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Économie

International