•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les républicains dénoncent une affiche de Pearl Jam montrant la Maison-Blanche en flammes

Affiche présentant la Maison-Blanche en flammes et un aigle en train 
de picorer un squelette qui ressemble à Donald Trump.

Jeff Ament a répondu aux critiques en affirmant qu'il était le « seul concepteur » de l'affiche et qu'il refusait de s'excuser.

Photo : Twitter / Pearl Jam

Associated Press

Une affiche du groupe Pearl Jam a déclenché la colère du Parti républicain, car on y voit la Maison-Blanche en flammes et un aigle picorer un squelette qui ressemble à Donald Trump.

Le comité sénatorial républicain a comparé cette image à la photo de Kathy Griffin en train de brandir une tête décapitée s'apparentant à celle du président des États-Unis. L'humoriste s’était excusée, avant de se rétracter.

Sur Twitter, le groupe a expliqué qu’il s’agissait de l’affiche officielle d’un concert donné lundi à Missoula, au Montana. Elle a été créée par le bassiste du groupe Jeff Ament et l’artiste Bobby Brown, aussi connu sous le nom Bobby Draws Skulls.

L’objectif de ce spectacle Rock2Vote était d’encourager les jeunes à aller voter et à appuyer le candidat démocrate au Sénat Jon Tester. Un message du candidat sur l’affiche disait : « Vous savez quoi faire. Nous sommes à un tournant, c’est le moment d’agir. »

Sur l’affiche, on voit aussi Jon Tester conduisant un tracteur qui survole la Maison-Blanche en flammes et entourée des lettres géantes P et J. De la fumée forme le mot « vote ».

Le candidat républicain contre Jon Tester, Matt Rosendale, est aussi sur l’affiche. Il a une main en forme de pince de crabe et brandit le drapeau du Maryland, son État natal.

Un message de Jeff Ament accompagne l’affiche : « D.C. brûle. [Jon] Tester fait son cascadeur sur un tracteur qui survole un marécage. Argent russe, cours de golf, prostitués? Matt [Rosendale] du Maryland. Le drapeau américain en flammes. (Traduction libre : D.C. burning. Tester Evel Knievel on tractor ... over the cesspool below. Russian money, golf courses, hookers? Maryland
Matt. Stars and Stripes as flames.) »

Les trois hommes ont une guitare dans les mains, Jeff Ament chante au micro.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jeff Ament lors de l'intronisation au Panthéon du rock and roll du groupe Pearl Jam le 7 avril 2017, accompagné d'Alex Lifeson et Geddy Lee du groupe Rush

Photo : Getty Images / Mike Coppola

Matt Rosendale a qualifié l’affiche de dégoûtante et répréhensible et a demandé à Jon Tester de dénoncer la violence de l’affiche.

Jeff Ament a répondu, mercredi, en soulignant qu'il était le « seul concepteur » de l'affiche et qu'il refusait de s'excuser.

Le porte-parole des démocrates du Montana, Chris Meagher, a affirmé quant à lui que les organisateurs politiques n'avaient jamais vu l'affiche avant le spectacle et qu'ils condamnaient la violence sous toutes ses formes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Célébrités

Arts