•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La peintre canadienne Mary Pratt s'éteint à l'âge de 83 ans

La peintre Mary Pratt.

La peintre Mary Pratt

Photo : Photo fournie par la famille Pratt

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La peintre canadienne Mary Pratt est décédée à l'âge de 83 ans.

L'artiste née à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, dont l'oeuvre est caractérisée par des natures mortes aux couleurs éclatantes, s'est éteinte à son domicile de Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, la province où elle a passé la majeure partie de sa vie.

Toile de Mary Pratt représentant une dinde dans le four que l'on arrose de sauce.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

«Basting the Turkey» (2003) de Mary Pratt.

Photo : Courtoisie de la famille Pratt

Née Mary West en 1935, elle était la fille de William J. West, qui a été député à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick de 1952 à 1960.

Toile de Mary Pratt représentant deux poulets éviscérés sur une caisse de Coca-Cola.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

«Eviscerated Chickens» (1971) de Mary Pratt.

Photo : Courtoisie de la famille Pratt

Elle étudie les beaux-arts à l’Université Mount Allison, au Nouveau-Brunswick. C’est là qu’elle rencontre le peintre terre-neuvien Christopher Pratt. Le couple s’installe en 1957 à Terre-Neuve, à la baie St. Mary's. Quatre enfants sont issus de cette union qui dure près de 50 ans.

Toile de Mary Pratt représentant un saumon sur du papier d'emballage.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

«Salmon on Saran» (1974), par Mary Pratt.

Photo : Courtoisie de la famille Pratt

Peintre renommée, généralement inspirée en début de carrière par des scènes de la vie domestique, son oeuvre fait l’objet d’une rétrospective à Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, en 2013, et au Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa, en 2015.

Mary Pratt et Adrienne Clarkson devant une toile représentant cette dernière.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Mary Pratt (à gauche) dévoile son portrait de l'ancienne gouverneure générale Adrienne Clarkson (à droite) à Ottawa le 15 février 2007.

Photo : La Presse canadienne / Fred Chartrand

Mme Pratt a beaucoup milité pour la création du musée The Rooms, qui a ouvert ses portes à Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, en 2005, et qui abrite les archives provinciales.

Toile de Mary Pratt représentant une carcasse d'orignal attachée à l'arrière d'une camionnette dans un garage.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

«Service Station» (1978) de Mary Pratt.

Photo : Courtoisie de la famille Pratt

Mary Pratt a été décorée de l’Ordre du Canada en 1996.

En 2007, Postes Canada a émis un timbre décoré de sa toile Jelly Shelf, réalisée en 1999, qui représente des pots de confiture aux couleurs vives.

Toile de Mary Pratt représentant quatre pots de gelée.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

«Jelly Shelf» (1999) de Mary Pratt a décoré un timbre de Postes Canada en 2007.

Photo : Courtoisie de la famille Pratt

« Son oeuvre reflétait le monde autour d’elle », ont indiqué dans un communiqué ses quatre enfants. « Elle peignait ce qu’elle voyait, comme elle l’a souvent expliqué, et ce qu’elle voyait n’était pas de simples surfaces, mais des images d’une profonde signification. »

Toile de Mary Pratt représentant une femme en peignoir et en sous-vêtements.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

«Girl in My Dressing Gown» (1981) de Mary Pratt.

Photo : Courtoisie de la famille Pratt

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !