•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La STS lance le transport sur demande

Un autobus de la ville de Sherbrooke

Un autobus de la ville de Sherbrooke

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Société de transport de Sherbrooke a décidé de mettre en place un projet pilote d'arrêt sur demande. Le service va s'adresser aux usagers qui habitent dans un secteur moins achalandé de l'arrondissement de Brompton-Rock-Forest-Saint-Élie-Deauville.

Dès le 20 août, un véhicule se rendra dans ce secteur sur réservation. « Ce n'est pas un service porte à porte, c'est quand même un circuit, mais les véhicules de la STS ne se présenteront pas s'il n'y a pas de demandes », explique le directeur général de la Société de transport de Sherbrooke, Patrick Dobson.

Le secteur en question qui est visé par cette nouvelle desserte est la Butte-aux-Bouleaux de l'arrondissement de Brompton-Rock-Forest-Saint-Élie-Deauville.

« On pourra desservir plus grand à coût plus faible. Au lieu d'avoir un véhicule qui tourne constamment vide comme on constate souvent en périphérie, ça nous permettra d'aller chercher les gens seulement lorsqu'il y a un besoin. »

— Une citation de  Patrick Dobson, directeur général STS

Les personnes qui souhaitent se prévaloir de ce service sur demande doivent appeler une heure à l'avance pour réserver. « On va chercher la personne à un arrêt déjà déterminé et on va la conduire à la ligne d'autobus qui est située la plus près », ajoute M. Dobson.

Si le projet pilote d'une durée de 3 à 6 mois est concluant, le service sur demande pourrait être étendu à d'autres secteurs en périphérie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !