•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

S'abstenir de rapports sexuels en dehors du mariage n'est plus une obligation à Trinity Western

Devanture de l'Université Trinity Western

L'Université Trinity Western est située à Langley, au sud-est de Vancouver.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les étudiants de l'université chrétienne Trinity Western, en Colombie-Britannique, n'auront plus à signer une attestation promettant de s'abstenir de tout rapport sexuel en dehors d'un mariage hétérosexuel.

Le bureau des gouverneurs de l'établissement, de Langley, a adopté ce changement qui entrera en vigueur au cours de l’année scolaire 2018-2019, selon un porte-parole de l’université. Il s'applique aussi bien aux nouveaux étudiants qu'à ceux qui sont déjà inscrits dans les cours.

En juin dernier, la Cour suprême du Canada a statué que les barreaux de la Colombie-Britannique et de l'Ontario avaient le droit de refuser d'agréer la faculté de droit de l'Université Trinity Western à cause de son code de conduite, jugé discriminatoire envers les homosexuels.

La liberté religieuse peut être limitée lorsque les croyances ou les pratiques d'une personne nuisent [aux droits d'autrui] ou interfèrent avec [ceux-ci].

Jugement de la Cour suprême du Canada

L'école de droit proposée par l’établissement chrétien sur son campus de Langley avait reçu l'approbation préliminaire du gouvernement de la Colombie-Britannique en 2013, mais cette approbation a été retirée plus tard en raison de contestations judiciaires.

Colombie-Britannique et Yukon

Communauté LGBTQ+