•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pénurie de vaccins contre l’hépatite B se fait sentir à Edmonton

Une infirmière vaccine une personne âgée.
Les personnes qui souhaitent absolument se faire vacciner peuvent recevoir le double vaccin Twinrix, qui protège à la fois contre l’hépatite A et B. Photo: iStock
Radio-Canada

Plusieurs cliniques pour voyageurs d'Edmonton affirment qu'elles auront bientôt épuisé toutes leurs doses de vaccin contre l'hépatite B. La province dit détenir suffisamment de doses pour poursuivre son programme d'immunisation dans les écoles.

« J’ai utilisé ma dernière dose hier », annonce le directeur de la Clinique de vaccination d’Edmonton, Raj Manas. Ça fait déjà un certain temps que je dis aux gens qu’on n'en a plus. »

Services de Santé Alberta offre la vaccination gratuite aux élèves de la 6e année ainsi qu’à toute personne née après 1981 et qui n’aurait pas été vaccinée à l’école. Les personnes à risque, comme les étudiants et les travailleurs du secteur de la santé peuvent aussi avoir droit à une injection d’immunisation.

Les personnes qui souhaitent être vaccinées avant de voyager doivent cependant débourser de l’argent.

L’hépatite B est une maladie du foie qui peut entraîner une hospitalisation, et dans certains cas, la mort. Elle est chronique dans plusieurs régions de l’Europe de l’Est et du Sud, d’Amérique centrale, d’Asie, d’Afrique et du Moyen-Orient.

Gestion des stocks

La province confirme que la pénurie n’a pour l’instant pas d’impact sur son programme d’immunisation gratuite. Elle l’a toutefois forcé à faire des changements dans ses cliniques pour voyageurs.

Celles-ci doivent accorder la priorité à des personnes qui ne sont pas admissibles au programme provincial d’immunisation gratuite.

Beaucoup de personnes admissibles au programme provincial se rendent dans des cliniques privées afin de pouvoir être vaccinées plus rapidement.

« Il nous reste encore des doses en réserve, mais nous devons mettre un système en place pour ne pas en manquer », explique pour sa part la propriétaire de la clinique Atlas Immunization Services, Mariela Robleto. « Nous devons prioriser les personnes les plus à risque. »

La pénurie est attribuable à des problèmes dans la chaîne de production de Merck Canada, une des plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde. GlaxoSmithKline produit également le vaccin contre l’hépatite B, mais l’entreprise n’a pas été en mesure de compenser la diminution de la production chez son concurrent.

Les personnes qui souhaitent absolument se faire vacciner peuvent recevoir le double vaccin Twinrix, qui protège à la fois contre l’hépatite A et l'hépatite B. Celui-ci est cependant plus cher.

Alberta

Vaccination