•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’homme accusé du meurtre de sa conjointe à Dundee reçoit de l’aide juridique

Gilles Moreau menotté sort du tribunal escorté par deux shérifs

La prochaine comparution en cour de Gilles Moreau aura lieu le 10 septembre.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Radio-Canada

Gilles Moreau, résident de Dundee au Nouveau-Brunswick accusé du meurtre au premier degré de sa conjointe Brigitte Pelletier, a brièvement comparu en cour lundi.

L'homme de 56 ans a appris qu'il recevra de l'aide juridique et qu'il sera défendu par l’avocat Gilles Lemieux.

La cause a été reportée au 10 septembre pour donner le temps à l’avocat d’étudier le dossier.

Gilles Moreau est accusé d’avoir tué Brigitte Pelletier, 54 ans, entre le 10 juin et le 28 juillet.

Les policiers ont découvert des ossements humains dans la propriété du couple, rue Splude, mais ils n’ont pas encore confirmé de qui il s’agit. Isabelle Beaulieu, porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada, n’a pu donner plus de détails à ce sujet.

Les ossements ont été découverts le 28 juillet. La GRC s’était rendue dans la propriété pour vérifier si Mme Pelletier se portait bien, à la demande de sa famille.

Gilles Moreau a été arrêté et accusé « selon les éléments de preuve et les renseignements recueillis », a indiqué le service policier.

Une femme au premier plan du groupe lance des injures à l'accusé

Une poignée de gens en colère a accueilli Gilles Moreau à la sortie du tribunal.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

La date de l'enquête préliminaire sera établie à sa prochaine comparution en cour. Il reste détenu entre-temps.

Avec des renseignements de Serge Bouchard

Nouveau-Brunswick

Procès et poursuites