•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouverture du train léger : Ottawa maintient le cap sur le 2 novembre, mais des défis restent

Un rame de l'O-Train attend à la station Blair. Deux dames le prennent en photo.

Une rame de l'O-Train d'Ottawa à la station Blair lors d'une visite médiatique (archives).

Photo : Radio-Canada / Roxane Léouzon

Radio-Canada

La Ville d'Ottawa veut toujours que la ligne de la Confédération de l'O-Train accueille ses premiers passagers le 2 novembre. Toutefois, le consortium responsable de sa construction doit encore relever certains défis.

Dans une note de service envoyée au maire et aux conseillers municipaux lundi, les deux hauts fonctionnaires qui supervisent le projet soulignent qu'ils surveillent de près l'avancement des travaux, notamment la construction de la station Rideau.

Les ouvriers s'affairent notamment à y effectuer les finitions architecturales, à installer des ascenseurs et des escaliers roulants, ainsi que des équipements.

RTG [le consortium Rideau Transit Group] continue de fonctionner 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et il surveille, avec la Ville, tous les aspects de la construction de la station, écrivent Steve Cripps et Chris Swail, respectivement directeur de la construction de l'O-Train et directeur de la planification de l'O-Train.

Selon MM. Cripps et Swail, le train léger doit aussi passer d'autres tests, notamment une mise à l'essai des véhicules de bout en bout de la station Blair à la station Tunney's.

Le personnel de la Ville et RTG se réunissent régulièrement pour discuter du calendrier, des problèmes, des stratégies d’atténuation et des plans détaillés [...]

Note de service envoyée aux membres du conseil municipal

Le consortium RTG devait initialement livrer la ligne de la Confédération de l'O-Train le 24 mai dernier. Toutefois, le projet a pris du retard.

Le mois dernier, le directeur général d'OC Transpo, John Manconi, avait même dit ne pas pouvoir garantir que la construction du train léger sur rail sera terminée d'ici le 2 novembre.

La note de service envoyée aux élus précise que 41,2 millions de dollars ont déjà été puisés dans l'enveloppe de 100 millions de dollars consacrée aux imprévus.

La Ville d'Ottawa poursuit ses négociations avec le consortium RTG pour régler les retards, les litiges et le recouvrement des coûts supplémentaires, indique le document.

Ottawa-Gatineau

Transport en commun