•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Il y a 10 ans : la crise de la listériose

    Téléjournal, 20 août 2008

    Le 20 août 2008, une crise alimentaire éclate au pays. Des Canadiens sont affectés par une infection rare et grave : la listériose. Les regards se tournent vers le géant de l'alimentation Maple Leaf. Nos archives retracent le fil des événements.

    Le Téléjournal du 20 août 2008 s’ouvre sur cette nouvelle. Un rappel est en cours pour 23 produits alimentaires de marque Maple Leaf soupçonnés d’être contaminés par la bactérie qui provoque la listériose. L’Agence canadienne d’inspection des aliments enquête.

    « On ne connaît pas la source ni l’ampleur de cette éclosion de listériose », affirme la présentatrice Julie Drolet en introduction.

    À Toronto, le journaliste Christian Grégoire explique que l’entreprise Maple Leaf ferme temporairement son usine de transformation de viande jugée suspecte.

    Une personne en Ontario est décédée à la suite d’une infection à la listériose. On compte une vingtaine d’autres cas de contamination dans les hôpitaux au Canada.

    Maple Leaf est en pleine tourmente, et le grand patron en prend l'entière responsabilité

    Christian Grégoire

    Deux semaines plus tard, le bilan s’élève à 15 décès liés à la listériose, dont 2 au Québec.

    La Santé publique du Québec enquête sur une deuxième souche, liée à des fromages. Cette seconde éclosion de la listériose frappera durement les fromagers artisans de la province.

    Comme le montre le journaliste Christian Grégoire au Téléjournal du 27 août 2008, l’entreprise Maple Leaf joue la carte de la transparence. Son président assume la responsabilité de la contamination de l’usine de Toronto qui demeure fermée indéfiniment.

    Des recours collectifs contre la compagnie s’organisent. Parallèlement, une question se pose : le système d'inspection des aliments a-t-il suffisamment de ressources pour effectuer les contrôles?

    Maple Leaf fait preuve de bonne foi et ne tarde pas à indemniser les victimes.

    Quatre mois après l’éclatement de la crise de la listériose, une entente à l’amiable est signée avec les représentants d'un recours collectif.

    Le journaliste Nicolas Lévesque en donne les détails au bulletin de nouvelles Le National du 18 décembre 2008.

    Le règlement financier atteint 27 millions de dollars. La listériose a fait 20 morts en plus des milliers de personnes qui en ont été malades. 5000 Canadiens sont inscrits au recours collectif. Différents niveaux de compensation sont prévus pour les individus incommodés ou hospitalisés ainsi que pour les familles des victimes décédées.

    En juillet 2009, une enquête indépendante critiquera les problèmes de communication et de protocole du gouvernement fédéral et des agences ainsi que le système de surveillance.

    Le bilan final totalise 22 décès liés à la listériose au Canada.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Santé