•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le quartier D'Astous amorce sa phase 2

Plusieurs partenaires du quartier D'Astous prennent la pose avec une pelle sur une pelle mécanique.
Plusieurs commerces en restauration viendront s'ajouter au paysage de la rue Léonidas à Rimouski. Photo: Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

Les promoteurs d'Odacité Immobilier et Gestion Martin D'Astous ont lancé les travaux de la phase 2 du quartier D'Astous lundi à Rimouski. De nouveaux commerces à vocation alimentaire seront construits sur le terrain situé au coin de l'avenue Léonidas et de la 2e rue.

Un texte de Marie-Christine Rioux

Une partie de l'espace est déjà occupée par une station-service, un dépanneur et une succursale de restauration rapide.

Les bannières alimentaires Chocolato, Y Pizza, Copper Branch, Ma Cabane en Gaspésie, La Fumerie de l'Est et Ben et Florentine viendront s'y ajouter.

Il faut se rappeler de l'intersection 2e rue et Léonidas ici, quelques années passées, où ça avait vraiment besoin d'amour [...] Ce que j'aime le plus, c'est que, oui, ce sont des gens de l'extérieur, mais qui s'associent avec gens locaux, des employeurs locaux, souligne le maire de Rimouski, Marc Parent.

Près de 100 emplois seront créés par l'arrivée de ces commerces.

Une fierté pour Martin D'Astous, l'un des partenaires impliqués dans le projet.

Je suis très fier de ce projet-là. Je pense que ça prend des développeurs dans notre région. Je pense qu'on montre un bon exemple de créer de l'emploi dans notre région.

Martin D'Astous, propriétaire de Gestion Martin D'Astous et de Beaulieu Décor

Le développement du quartier D'Astous représente un investissement de plus de 7 millions de dollars.

Les bâtiments qui accueilleront les divers commerces seront livrés vers la mi-novembre. Selon Martin D'Astous, les portes devraient s'ouvrir au public vers la fin de décembre ou le début de l'année 2019.

Une phase 3 du projet doit aussi être mise en branle l'an prochain.

Bas-Saint-Laurent

Immobilier