•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Google suit vos déplacements... que vous le vouliez ou non

L'application Google Maps s'affiche sur un téléphone intelligent posé sur une table.
Même quand l’historique des trajets est désactivé, certaines applications de Google continuent d’enregistrer automatiquement où vous vous trouvez. Photo: Getty Images / Justin Sullivan

Google enregistre tous vos déplacements, et ce, même si vous avez désactivé cette fonction dans vos paramètres de confidentialité, révèle une enquête de l'Associated Press.

L'enquête a mis en évidence que plusieurs sites et applications de Google sur les téléphones Android et les iPhone stockaient les données de localisation des utilisateurs même si ceux-ci avaient configuré leurs paramètres de confidentialité pour s'en prémunir.

Ces conclusions ont également été confirmées par des chercheurs en informatique de l'université Princeton, aux États-Unis, à la demande de l'Associated Press.

Il faut savoir que Google demande la permission aux utilisateurs d’utiliser leurs données de localisation dans certains contextes. Par exemple, si l’on veut utiliser la fonction GPS de Google Maps, il faut alors autoriser l'application à accéder à notre emplacement. Au fil du temps, Google enregistre nos trajets et les affiche dans un historique quotidien.

« Vous pouvez désactiver l'historique des positions à tout moment. Quand l'historique des positions est désactivé, les lieux où vous vous rendez ne sont plus enregistrés », indique-t-on sur le site d'assistance de Google.

Pourtant, ce n'est pas tout à fait vrai.

Certains sites et applications de Google continuent d’enregistrer automatiquement où vous vous trouvez sans demander la permission. Par exemple, Google garde un aperçu de votre localisation quand vous ouvrez l’application Google Maps, même très rapidement.

Les mises à jour météo quotidiennes sur les téléphones Android permettent aussi d’identifier où vous vous trouvez. Certaines recherches sur le moteur de recherche Google, qui n’ont pourtant rien à voir avec le lieu où vous êtes – comme « biscuits aux brisures de chocolat » –, vont sauvegarder votre latitude et votre longitude, au mètre carré près, dans votre compte Google.

Des risques pour la vie privée

Se faire suivre à la trace à la minute près représente un risque pour la vie privée. La police s’est déjà servie de Google pour localiser des suspects. L’an dernier, l’entreprise a été visée par un mandat de la police de Raleigh, en Caroline du Nord, pour l’aider à repérer des appareils électroniques près d’une scène de crime.

Cette utilisation va à l'encontre de la volonté des internautes, estime Jonathan Mayer, chercheur informatique à Princeton qui a collaboré à cette enquête et ancien responsable des technologies au sein de la Commission fédérale des communications américaine.

« Si vous permettez aux utilisateurs de désactiver une fonction appelée "Historique de localisation", alors tous les endroits où sont conservées ces données devraient être désactivés aussi, ajoute le chercheur. Ça semble être une position assez simple à avoir. »

Cette atteinte à la vie privée touche quelque deux milliards d’utilisateurs d’appareils Android et des centaines de millions de propriétaires d’iPhone qui utilisent Google Maps ou le moteur de recherche.

« Nos explications sont claires »

Dans une déclaration transmise à l’Associated Press, un porte-parole de Google se défend en affirmant « qu’il existe différentes façons pour Google d’utiliser les données de localisation pour améliorer l’expérience des utilisateurs, que ce soit avec l’historique des trajets et des recherches web ou bien avec le service de localisation de l’appareil lui-même ».

Nous fournissons des explications claires de nos paramètres, qui sont soumis à un contrôle fiable, pour permettre aux utilisateurs de les activer ou les désactiver comme bon leur semble et supprimer leur historique à tout moment.

Déclaration d'un porte-parole de Google

Comment effacer vraiment vos données de localisation?

Pour s'assurer de ne pas être suivi à la trace, Google recommande de désactiver un autre réglage, appelé « Activité de recherche sur le web et les applications ». Celui-ci n'est pas lié directement à la localisation, mais enregistre automatiquement une variété d’information des sites et applications Google sur votre compte Google.

Une fois désactivé, aucune de vos activités sur vos appareils ne sera conservée. Mais si vous la gardez activée, même si votre historique de localisation est désactivé, la fonction empêchera seulement Google d'enregistrer vos déplacements dans sa chronologie quotidienne. Les autres données de localisation seront toujours stockées.

Il faut savoir aussi que Google donne toujours la possibilité aux utilisateurs et utilisatrices de supprimer les emplacements enregistrés, mais il faut alors le faire manuellement et un par un, à moins que vous préfériez supprimer toutes vos activités sauvegardées.

Avec les informations de CBC

Internet

Techno