•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un boa constricteur recherché à Ottawa

Un serpent marron et noir dans un aquarium

Karen Genge dit que son boa n'est jamais sorti à l'extérieur. Elle l'a perdu de vue vendredi, dans le quartier Westboro d'Ottawa.

Photo : Courtoisie/Karen Genge

Radio-Canada

Une résidente d'Ottawa demande l'aide du public pour retrouver son boa constricteur perdu depuis vendredi. La femme habite avenue Lanark, dans le quartier de Westboro, et offre une récompense de 200 $ à quiconque retrouvera son serpent, qui est interdit par la réglementation municipale.

Murphy est âgé d'une dizaine d'années et mesure environ 1,5 m. Selon sa propriétaire, Karen Genge, il est « très timide » et n'est jamais sorti à l'extérieur.

« Ma porte était entrouverte et il était à l'extérieur de son enclos pour manger. Je suis descendue dans le sous-sol et j'ai perdu la notion du temps », explique la propriétaire.

À son retour, Murphy était introuvable.

Je suis vraiment inquiète, il n'est jamais sorti à l'extérieur. C'est vraiment terrible de savoir que c'est de ma faute

Karen Genge, propriétaire du boa

La propriétaire a placardé des affiches aux quatre coins de Westboro dans l'espoir de retrouver le serpent.

La SPCA d'Ottawa n'est pas responsable du sauvetage de reptiles et demande aux résidents de contacter le 311 s'ils retrouvent le serpent. « Par contre, si quelqu'un trouve le serpent et nous l'apporte, nous le prendrons en charge en attendant que la propriétaire vienne le chercher », a toutefois indiqué la porte-parole de l'organisation, Katie Martin.

« Pas du tout dangereux pour les humains »

La rumeur d'un serpent en cavale a rapidement fait réagir dans le quartier de Westboro, donnant lieu à une réaction du conseiller municipal Jeff Leiper.

Or, selon le directeur adjoint du zoo Little Ray's Reptiles d'Ottawa, Connor Robertson, il n'y a pas lieu de s'affoler.

« Ce n'est pas un animal qui a la capacité de faire du mal à un être humain », a-t-il expliqué.

Selon M. Robertson, le boa constricteur, un serpent d'Amérique latine, a peur des êtres humains et mange surtout des petites souris.

« Il va chercher la chaleur, donc ça se peut qu'on le voie dehors au soleil. Mais s'il a peur, c'est possible qu'il trouve un endroit pour se cacher, sans lumière », a-t-il indiqué.

De son côté, la Ville d'Ottawa a rappelé que les boas étaient interdits en vertu de la réglementation municipale sur le contrôle des animaux.

Ottawa-Gatineau

Animaux de compagnie