•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tourisme expérientiel : admirer le rocher Percé en se lançant dans le vide

La tyrolienne du Géoparc de Percé : se lancer dans le vide pour admirer le paysage.

La tyrolienne du Géoparc de Percé : se jeter dans le vide pour admirer le paysage

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Radio-Canada

Impossible de manquer le rocher Percé, mais de plus en plus de touristes ne se contentent plus d'une simple photo avec l'emblème de la Gaspésie. Ils en veulent plus. Ils veulent vivre des sensations fortes, des émotions... un phénomène appelé le tourisme expérientiel.

Un texte de Brigitte Dubé, avec les renseignements de Martin Toulgoat

La MRC du Rocher-Percé a décidé de tirer parti de ce phénomène pour se démarquer. Jusqu'à maintenant, ce pari a permis de faire découvrir d'autres attraits que le célèbre rocher.

La tyrolienne, au sommet du mont Sainte-Anne, attire de nombreux amateurs de sensations fortes depuis l'année dernière.

Des visiteurs se préparent à se lancer dans le vide avec la tyrolienne du Géoparc de Percé pour admirer le paysage autrement.

Des visiteurs se préparent à se lancer dans le vide avec la tyrolienne du Géoparc de Percé pour admirer le paysage autrement.

Photo : Radio-Canada

Léa Charest et Frédéric Tessier, de Rimouski, ne voulaient pas rater cette expérience.

L'adrénaline, avec le décor qu'il y a là, c'est incroyable.

Frédéric Tessier, touriste de Rimouski
Percé et son rocher vus de la plateforme qui surplombe le paysage.

Percé et son rocher vus de la plate-forme qui surplombe le paysage

Photo : Radio-Canada

Maxime Nicolas, guide au Géoparc de Percé, estime que les gens sont comblés.

C'est l'une des trois tyroliennes les plus rapides au Canada, puis on est à Percé en plus, on fait partie de l'UNESCO. [Les gens] recherchent un beau paysage à regarder et en même temps, une sensation forte à vivre, précise-t-il.

Le tourisme expérientiel dans la MRC du Rocher-Percé se traduit aussi par le parcours Nova Lumina, à Chandler, un projet multimédia réalisé par la firme montréalaise Moment Factory.

Des spectateurs émerveillés devant le parcours nocturne de Nova Lumina, à Chandler.

Des spectateurs émerveillés devant le parcours nocturne de Nova Lumina à Chandler

Photo : Radio-Canada

Un positionnement qui a permis de faire connaître d'autres villes que Percé.

Lyne Sirois, directrice de l’Office du tourisme du rocher Percé, mentionne que d’autres activités s’ajoutent progressivement.

On part de Bonaventure jusqu'à toute la côte de Gaspé, alors on dessert ces secteurs-là et on en fait la promotion, explique-t-elle. On voit même les gens qui arrivent avec leur kayak, avec leur fatbike. Il y a des sentiers, ce qu'on n'avait pas il y a deux ans même.

Tourisme sportif ou tourisme d'aventure, ce créneau rajeunit la clientèle, ce qui permet ainsi d'assurer la relève et de pérenniser l'industrie touristique gaspésienne.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Tourisme