•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 300 constats d'infraction remis au rassemblement des Hells Angels

Des hommes affichent l'écusson des Hells Angels.
Des centaines de membres des Hells Angels étaient réunis dans le petit village de Saint-Charles-sur-Richelieu, à l'été 2018 Photo: Radio-Canada / Gaétan pouliot
La Presse canadienne

La Sûreté du Québec (SQ) annonce que 500 personnes ont été observées ou contrôlées, dont au moins 300 motards, dans le cadre du rassemblement des Hells Angels qui avait lieu en Montérégie.

Des centaines de membres des Hells Angels étaient réunis dans le petit village de Saint-Charles-sur-Richelieu, ce week-end, pour un rassemblement appelé « Canada Run ».

Un motard de l'Ontario de 52 ans a été arrêté pour avoir proféré des menaces envers une policière durant un contrôle routier.

Plus de 300 constats d'infraction ont été donnés au cours de la fin de semaine.

Toutes les infractions étaient mineures, estime la SQ, qui affirme qu'il s'agissait de motocyclistes qui ont circulé sur l'accotement ou pour des manquements à l'équipement, comme le port du casque.

Le porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ) Guy Lapointe a indiqué, en entrevue à La Presse canadienne, que la fin de semaine s'était plutôt bien déroulée.

« L'objectif ultime était de s'assurer que tout se déroule dans l'ordre, que la loi soit respectée tant au chapitre du Code criminel que du Code de la route et qu'il y ait le moins d'inconvénients possible pour les résidents. »

Guy Lapointe a ajouté que « la grande majorité des individus qui ont participé à l'événement avaient collaboré ».

Grand Montréal

Crime organisé